mardi 1 septembre 2015

Le testament de Sherlock Holmes, Frogwares |AMHA S7E18|


Comme vous le savez peut-être si vous traînez régulièrement par ici, j'affectionne particulièrement le genre du jeu d'aventures. Sherlock Holmes semblait se prêter particulièrement bien au genre et il ne m'en a pas fallu plus (enfin si, une méga solde mais chut) pour me procurer Le testament de Sherlock Holmes. Ce jeu fait partie d'une série sur Sherlock Holmes développée par Frogwares. Il en existe 8 jusqu'à présent dont le premier est sorti en 2002 ! Il s'agit du premier auquel je joue.

lundi 24 août 2015

Fin des travaux |3615 blogo S7E6|

Et voilà, le dragon a fini de muer !

Une nouvelle bannière

Réalisée par Logow, une amie et collègue de travail de longue date qui aime bien trifouiller avec ce qui est graphique à l'occasion.

Le format de l'ancienne ne convenait plus au blog : trop haute et pas assez large. Était de mauvaise qualité car légèrement floue. Puis je n'en pouvais plus de voir sa tronche même si je l'ai trouvée super classe en son temps.

lundi 3 août 2015

Pause estivale et travaux [3615 blogo S7E5]

Ceci est une annonce de service ...

Le blog sera fermé durant le mois d’août.

D'abord c'est la pause estivale.

Ensuite, le blog sera en travaux pendant cette période.

En effet, je prévois de faire un peu le ménage par ici et de vous proposer de nouvelles choses dès le mois de septembre. Faisons rapidement le tour :

lundi 27 juillet 2015

La ménagerie de papier, Ken Liu [AMHA S7E17]


Voici donc mon premier devoir de vacances : lire La ménagerie de papier pour le Prix Planète SF.  Ken Liu est un auteur que je découvrais -presque- avec ce recueil composé de 19 nouvelles. Je dis presque car je l'avais déjà lu dans le Bifrost n°75 avec Faits pour être ensemble, qui a remporté le prix des lecteurs Bifrost 2014.

jeudi 16 juillet 2015

Roche-Nuée, Garry Kilworth [AMHA S7E16]




Roche-Nuée est un des deux livres issus du financement participatif des jeunes éditions Scylla. Il s'agit d'une réédition d'un roman publié en 1989 chez Denoël, dans la défunte collection Présence du Futur. Un des objectifs des éditions Scylla est de justement proposer des rééditions de textes de qualité épuisés.

lundi 13 juillet 2015

Papo y yo, Vander Caballero (Minority) [AMHA S7E15]



Un jeu vidéo qui parle d'un gamin des favellas maltraité par un père alcoolique. Voilà un sujet pas banal, qui dépasse l'expérience vidéo-ludique. Inspiré (métaphoriquement) de l'histoire vraie de son game designer et créateur Vander Caballero, ce jeu vidéo indépendant mérite que l'on s'y attarde.

Cela commence par une dédicace :
To my mother, brothers and sisters with whom I survived the monster in my father.

jeudi 9 juillet 2015

Les derniers jours du paradis, Robert Charles Wilson [AMHA S7E14]


J'ai lu ce bouquin traînant dans ma PàL depuis plusieurs mois déjà, un peu par hasard, sans avoir jamais lu Wilson auparavant.  

Au début de l'histoire on ne sait pas grand chose. Comme je n'avais pas relu la quatrième de couverture avant de le commencer, les premières pages sont assez déconcertantes. On est visiblement dans un présent uchronique, des entités extraterrestres semblent vouloir prendre le contrôle des humains et une société secrète dont plusieurs membres ont été assassinés voilà quelques années lutte contre ces extraterrestres. De ce fait j'ai trouvé le début très prenant, on a envie de comprendre ce qui se passe.  De plus, nous suivons deux groupes de personnages en alternance d'un chapitre à l'autre, ce qui ajoute une touche de suspens.

lundi 6 juillet 2015

The Silent Age, House on Fire [AMHA S7E13]


Ma tablette étant sous-exploitée, je me suis enfin décidée à attaquer la pile de jeux que j'ai rajouté  au fil du temps dans ma liste de souhaits sur Google Play. Pourquoi The Silent Age a attiré mon attention tient en deux mots : postapo + voyage dans le temps.

jeudi 2 juillet 2015

Vice-Versa, Pete Docter [AMHA S7E12]




Ce film ne me branchait pas trop au départ. Et puis il y a eu la projection au Festival de Cannes, d'où tout le monde semble être ressorti enchanté. Cela a attisé ma curiosité et je me suis dit que si j'arrivais à l'inclure dans mon planning, parfois serré, de rendez-vous cinématographiques, j'irais le voir. Je suis allée le voir. Et j'ai bien fait. Très bien fait même.