lundi 13 avril 2015

lundi 30 mars 2015

Mini chroniques : Armageddon uchronique à Zanzibar

Le point - court- sur quelques bouquins que j'ai lus pendant ma convalescence.

Je ne désespère pas de faire une chronique plus approfondie de ma lecture du tome 5 du trône de Fer, je n'en parlerai donc pas ici, sauf pour dire que j'y ai retrouvé un plaisir de lecture similaire à ma lecture du tome 3.

lundi 23 mars 2015

SFFF Au Féminin : bilan final



Un an de challenge pour mettre les auteurEs en avant. Le but était, je le rappelle, de "faire pleuvoir des auteurs féminins de SFFF sur le monde".  Eh bien, je crois que c'est plutôt réussi.

Je suis ravie d'un tel engouement pour ce challenge. A dire vrai, je ne m'attendais pas à une participation aussi massive, tant du nombre de participants que de la production quasi industrielle de certain.e.s. Donc immense MERCI d'avoir partagé vos chroniques ici.

Quelques chiffres :

Le challenge c'est 47 participant(e)s dont 42 ont publié au moins une chronique.
377 chroniques ont été publiées durant l'année du challenge.
Le top 5 des plus gros lecteurs/trices :
Vert : 37
Baroona : 33
Acr0 : 25
Lune : 23
Endea et Zina : 22


lundi 2 mars 2015

Quelques explications ...

... de mon absence ces dernières semaines.


Suite à un accident d'équitation, j'ai dû subir une opération. Je suis actuellement en convalescence, avec une mobilité limitée (mais plus forte, chaque jour qui passe), ce qui m'ôte toute velléité de pondre un article de blog. Et cela va encore durer plusieurs semaines.

mercredi 4 février 2015

L'océan au bout du chemin



L'océan au bout du chemin est un livre étrange, racontant comment un enfant surmontera ses peurs, fera des rencontres étonnantes et grandira finalement, allant jusqu'à oublier l'imaginaire (ou bien est-ce réel ?) qui peupla ses rêves d'enfance. Jusqu'à revenir sur les lieux, faisant ainsi remonter à la surface de la mare aux canards (à moins que ce ne soit un océan ?) des souvenirs terrifiants.
C'est le problème avec les êtres vivants. Ça dure pas très longtemps. Chatons un jour, vieux matous le lendemain. Et après, plus que des souvenirs. Et les souvenirs s'effacent, se mélangent et se brouillent tous ensemble ...

jeudi 29 janvier 2015

Rites de sang, Glen Duncan



Rites de sang est le troisième de la trilogie du loup-garou, de Glen Duncan. Je vous invite à lire ma chronique du premier tome et celle du deuxième (spoilers inside).


Rites de sang reprend les éléments qui fonctionnent dans les deux premiers : beaucoup d'action, une écriture érudite, des retournements de situation et une mise en tension permanente. Du côté de l'histoire, on tourne beaucoup autour des liens entre les vampires et les loups-garous et le fameux Livre de Quinn, mentionné dans le premier tome et puis délaissé, qui réapparaît ici et trouve sa résolution. L'histoire reste très prenante, même si elle m'a un poil moins passionnée que dans les deux tomes précédents.

dimanche 18 janvier 2015

Quid de 2015 ?

Après tous ces bilans qui ont égayé le blog, il est temps de se pencher sur la question de 2015.

En quelques points, voici ce que je projette de faire ou de continuer à faire :

mercredi 14 janvier 2015

Manesh, Stefan Platteau (2014)


Manesh est la premier tome de la trilogie Les Sentiers des Astres. C'est aussi le premier roman de l'auteur belge Stéphane Platteau. 
Ainsi débute mon chant : par l'éveil du fleuve à la fissure de l'hiver.
Le narrateur de cette histoire est Rana. Barde de son état, il participe à une expédition destinée à retrouver un oracle afin de trouver une résolution à la guerre civile. Ils remontent le fleuve loin vers le Nord en gabarre. Ce faisant, ils découvrent un homme blessé, presque mort à dire vrai, qui descend le fleuve accroché à une branche. Ils le soignent et Rana est chargé de le faire parler. D'où vient-il ? Qui est-il ? Est-il ami ou ennemi ?

samedi 10 janvier 2015

Bilan Cinéma et Séries 2014

L'année 2014 a été une année particulièrement cinématographique pour moi. Non seulement en nombre mais aussi en qualité. Il y a bien eu des flops et des déceptions mais globalement j'ai vu d'excellents films, tellement que ce bilan risque d'être un peu long. 

Pour cette  raison, j'expliquerai  mes choix de façon très succincte voire lapidaire, mais si ceux-ci vous intriguent, posez-moi des questions.