5 mai 2009

MPD Psycho, Eiji Otsuka & Sho-u Tajima |AMHA S1E5|



L'histoire est celle d'un jeune détective souffrant de Désordre de la Personnalité Multiple, MPD pour les initiales en anglais qui sont également celles de Metropolitan Police Department. Ses différentes personnalités se manifestent selon les circonstances et les situations dans lesquels il se trouve. Dont une ... pour tuer. Associé à cela, un passé glauque et rempli de meurtres, une petite amie découpée en morceaux, une mystérieuse banque des yeux et on obtient un savant mélange de psychologie et de gore à la serial killer.

J'ai actuellement lu les trois premiers.

A savoir que le manga est quasi une première pour moi avec celui-ci. J'en ai lu un autre que j'ai trouvé très bien aussi mais dans un tout autre genre -réaliste- Solanin, dont je parlerai quand j'aurai trouvé et lu le 2ème tome.

Ce que j'aime dans MPD Psycho :


- les graphismes : le dessin est d'une précision chirurgical, le dessinateur ne nous épargne aucun détail.
- la complexité de l'histoire : ça parait un peu fouilli pour le moment avec juste les 3 premiers mais je suis sûre que tout s'expliquera par la suite.
- l'envie de savoir quelle est le fin mot de l'histoire : pleins de questions sont posées, on reste dans le flou, une réponse amène 10 autres questions. Résultat ? On veut savoir la suite !! C'est le but de toute histoire, non ? Mention très bien pour MPD Psycho : c'est gagné !

Ce qu'il faut savoir pour lire MPD Psycho


- C'est un manga donc ... on le lit en commençant par la fin et de droite à gauche (vaut toujours mieux préciser).
- Ce n'est pas pour les enfants ni les âmes sensibles : il y a des scènes vraiment gores et des scènes de meurtres tout à fait inhabituelles qui peuvent choquer même les moins jeunes.
- Il faut avoir une certaine habilité à retenir les noms en Japonais pour arriver à comprendre quelque chose. Ceci dit, ce manque n'est pas rédhibitoire : je suis formellement atteinte du Syndrome de l'Européen moyen pour qui il semble impossible de retenir les noms en Japonais et je suis arrivée à comprendre.
- un tome coûte 7.90euros neuf. Si on compte 12 tomes sortis, on en est à plus de 90 euros pour la série (non terminée). Pensé comme ça, on se dit qu'il est pas mal d'essayer de les trouver en seconde main.


INFORMATIONS EDITORIALES

13 volumes en français, 14 en japonais
Série en cours
Première publication au Japon en 1997
Première publication en France chez Pika en 2004
Scénario : Eiji Otsuka
Dessin : Sho-U Tajima



CHEZ LES BLOGOPOTES




CITRIQ

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire