22 nov. 2009

[3615 blogo S1E4] Défi SF 2010

J'avais toujours résisté jusqu'à présent. Les défis et autres challenges sont attirants mais ont le désavantage certain d'être bien souvent contraignants. Puis j'ai commencé à voir fleurir sur les blogs des copains des billets sur un certain défi SF. Ha ! Bon ben j'en lis régulièrement, me suis-je dit, ça ne devrait pas être bien compliqué, ce défi-là.

Geishanellie propose ce défi SF 2010 qui consiste à lire en 2010 trois livres de science-fiction. Il est déclinable en deux versions :
- défi SF simple pour ceux qui découvrent
- défi crazy SF pour ceux qui connaissent déjà, dont le but est de lire 3 livres de SF de 3 sous-genres différents.

J'ai bien évidemment choisi la seconde option.

En fait j'ai l'impression que le défi ça a plutôt été de choisir les livres que je lirai. Mais j'y suis arrivée, grâce à un petit coup de mains des mes amis du Cercle d'Atuan (sauf qu'ils ont essayé de me faire croire que le space opera en one shot ça n'existe pas, tout ça pour me pousser à entamer un ènième cycle, ils sont diaboliques ...).

Bref, voici les livres sur lesquels j'ai jeté mon dévolu :

• Une uchronie : Chroniques des années noires de Kim Stanley Robinson

Présentation de l'éditeur : Quelle aurait été l'histoire du monde si l'Europe chrétienne avait disparu au Moyen Age, ravagée par la peste ? L'Islam et la Chine seraient devenus les civilisations dominantes, découvrant l'Amérique, se faisant la guerre, inventant le chemin de fer et l'atome, cherchant à l'emporter, à imposer la foi de Mahomet, Bouddha ou Confucius... A travers les destins de trois personnages - un sentimental, un révolté et un intellectuel -, Kim Stanley Robinson dépeint de façon étonnamment réaliste sept cents ans de l'histoire d'un univers foisonnant, où les aventures individuelles se mêlent à la trame historique et se répondent à travers les siècles et les continents. D'abord simple soldat dans l'armée de Tamerlan, Bold rencontrera Kyu, un jeune eunuque noir, et I-Chi, une restauratrice chinoise en quête des plats les meilleurs. Incendies, inondations, épidémies, guerres, révoltes, le destin va jouer avec ces personnages et les entraîner, au fil des siècles et de leurs diverses réincarnations, dans des aventures fascinantes. A la fois roman d'initiation et vrai-faux roman historique, Chroniques des années noires est un livre profondément original, une somme impressionnante d'érudition et d'imagination ainsi qu'un merveilleux plaidoyer pour la paix dans le monde et la beauté de la vie.

Voilà qui semble alléchant. En plus, il parait que c'est une véritable brique. Des heures de lecture en perspective.

• Un post-ap' (je vous ai déjà dit que j'adorais le post-ap' ?) : Les derniers hommes de Pierre Bordage

Présentation de l'éditeur : Le futur proche, après la troisième guerre mondiale. Dans une Europe dévastée par les pollutions chimiques, nucléaires et génétiques, les rares ressources intactes sont partagées par des tribus nomades qui ont pris chacune en charge l'exploitation d'une denrée spécifique. Solman le boiteux, du peuple aquariote - qui découvre et contrôle les sources d'eau -, possède le don de clairvoyance : infaillible juge des âmes, cet atout le confine aussi à l'écart de tous, qui se méfient de son talent. Seuls Raïma, la guérisseuse, puis la mystérieuse Kadija et un vieux scientifique de l'ancien monde vont l'accompagner dans sa quête pour échapper à l'apocalypse qui semble menacer les derniers hommes...

J'ai déjà lu un roman post-apocalyptique du même auteur, Le Feu de Dieu. Ça m'intéresse de comparer...

• Un space opera : Space Opera de Jack Vance

Présentation de l'éditeur : La musique, dit-on, est universelle... C'est pour s'en assurer que Dame Isabel Grayce décide un beau jour, accompagnée d'une troupe d'opéra au grand complet, de quitter la Terre à bord du Phébus afin d'offrir aux multiples races extraterrestres de la Galaxie les ivresses de la Grande Musique. Objectif ultime : la planète Rlaru, dont la réputation mélomane a traversé le vide interstellaire. Mais la musique n'adoucit pas forcément les mœurs, et les performances de la compagnie, au fil de son voyage à travers les mondes, vont rarement rencontrer l'accueil espéré. Entre des extraterrestres passablement récalcitrants, guère sensibles aux sirènes artistiques, et les divagations romantiques de Roger, le neveu de Dame Isabel, et du capitaine d'un vaisseau bientôt fantôme, l'odyssée du Phébus pourrait bien prendre des airs de Crépuscule des Dieux ! Jack Vance nous offre ici un petit bijou de space opera humoristique, où la Musique des Sphères est à la portée du canon d'un chœur d'opéra !

Ce qui m'attire dans celui-ci, c'est que Jack Vance a pris au pied de la lettre le terme space opera pour écrire son bouquin. Original ...

Rendez-vous en 2010 pour les chroniques de ces livres.

9 commentaires:

  1. J'en connais une qui va se régaler.

    RépondreSupprimer
  2. "Chroniques des années noires" et "Space Opera" je connaissais pas. J'ai hate de voir tes chroniques. Quant au livre "Les derniers hommes", on l'a en commun. Ca sera sympa de comparer nos points de vue :)

    RépondreSupprimer
  3. (espérons que par Safari, les commentaires fonctionnent...)
    Je disais que j'étais contente que tu aies réussi à choisir tes livres :) J'espère que les conseils t'ont aidée. J'avoue que perso, je ne connais même pas les "sous genres" de la SF ;)

    RépondreSupprimer
  4. Avec du Vance, tu ne peux pas être déçue !

    RépondreSupprimer
  5. Merci pour vos réponses, j'ai hâte de m'y mettre ^^

    RépondreSupprimer
  6. J'ai aussi mis de côté "Les derniers hommes" pour ce challenge. C'est presqu'une lecture commune !

    RépondreSupprimer
  7. @ Kactusss : en effet, manque plus qu'on s'arrange pour le lire en même temps :D

    RépondreSupprimer
  8. les derniers hommes un des meillleurs Sf que j'ai lu

    RépondreSupprimer
  9. J'ai décidé que j'allais le faire aussi ;) C'est bien un défi comme ça pour commencer la SF en douceur

    RépondreSupprimer