28 déc. 2009

Les mille et une vies de Billy Milligan, Daniel Keyes [AMHA S1E44]


INFOS
Titre original : The Minds of Billy Milligan
Traduit de l'américain par Jean-Pierre Carasso
Publié pour la première fois en 1981
637 pages











L'auteur nous compte l'histoire, basée sur des faits réels, de Billy Milligan. Billy Milligan est un homme accusé de trois viols. Une expertise psychiatrique amène un diagnostic de trouble de la personnalité multiple. La vie - les vies- de Billy nous est contée de son point de vue, enfin du point de vue de ses différentes personnalités.


Je n'avais aucune idée en commençant le livre qu'il s'agissait d'une histoire vraie. La lecture de la préface m'a amenée à faire quelque recherches sur le net et à découvrir qu'en effet le cas Billy Milligan a bien existé.

Ayant appris cela, j'ai lu le livre avec énormément de pincettes. En effet, je suis plus que sceptique quant à toute cette vague, qui est apparue aussi subitement qu'elle a disparue, sur les cas de personnalités multiples dans les années 70-80 aux US, en raison de la lecture d'un livre qui s'intitule Faux souvenirs et désordre de la personnalité multiple, lorsque j'étais à l'université. Livre qui démonte en long en large et en travers la théorie selon laquelle le TPM (trouble de la personnalité multiple) serait la conséquence d'abus pendant la petite enfance pour émettre la thèse que la plupart des cas de TPM sont induits par l'environnement. Cf. cet article pour plus de détails, je laboure quelque peu pour ne pas m'étendre sur le sujet.

Bref, n'ayant pas très envie d'y "croire" et je me suis sentie très critique devant les arguments proposés, que j'ai trouvé bien plus affectifs que scientifiques : toute l'histoire nous est présentée de façon très émotive, du point de vue quasi exclusif de Billy. On a envie de croire Billy car il est sympathique et émouvant et que les personnes qui ne le croient pas sont présentées comme des mauvaises gens qui le malmènent et empirent son état. Je ne remets pas en cause les faits rapportés mais plutôt le choix systématiques des informations : je doute qu'il n'y ait eu dans l'environnement de Billy que des articles de presse accablants, des psychiatres incompétents et un père abusif pour faire contre-poids avec les personnes qui croyaient dur comme fer à sa maladie. Un peu trop tout-noir-tout-blanc à mon goût, surtout que dans la communauté scientifique, on est loin d'un schéma aussi manichéen.

Des questions très intéressantes, juridiques et éthiques, se posent également à la lecture de ce livre : avoir souffert dans son enfance excuse-t-il des actes criminels commis à l'âge adulte ? Le trouble de la personnalité multiple est-il un mécanisme de défense lié à un traumatisme ancien ou un mécanisme de défense pour s'adapter à une situation actuelle ? Peut-on déclarer quelqu'un "non coupable pour irresponsabilité mentale" car ce serait une autre de ses personnalités qui aurait commis le crime ? Qui a commis le crime pour finir ? Aux yeux des victimes, aux yeux de la société et aux yeux de l'agresseur ? Je trouve ça vraiment passionnant et aimerait en savoir davantage en fait sur ce qu'il en est actuellement -le livre date de plus de 15 ans tout de même- et surtout ce qu'il en est en Europe, sur les cas d'acquittement pour troubles mentaux, ce qu'on appelle troubles mentaux et jusqu'où cela peut aller.

D'un point du vue purement littéraire, le livre est agréable à lire, le personnage de Billy est attachant. Keyes arrive à faire vivre les différentes personnalités et à les faire interagir bien au-delà d'un travail de retranscription de ses entretiens avec Billy Milligan ou de la collecte d'informations. Keyes est un grand écrivain et le restera.

Je garde néanmoins avec un sentiment de malaise dans cette lecture de part mon scepticisme qui m'a gâché le plaisir de la lecture. J'avais envie par moment de jeter le livre en me disant que tout ceci n'était qu'une vaste mascarade, à d'autres de me dire qu'une telle supercherie n'était pas possible. J'y aurais pris bien plus de plaisir si le livre m'avait été présenté comme un roman, voire une adaptation libre. Ce que la préface de Keyes empêche totalement de faire puisque sa manière de présenter les choses nécessite déjà une part d'acceptation. La vérité étant peut-être ailleurs, je préfère faire attention à ce que je prends pour argent comptant. Je ne m'estime pas assez calée dans ce domaine qui par ailleurs est trop soumis à controverse (ce qui veut peut-être déjà tout dire), j'éviterai tout "j'y crois" "j'y crois pas" et garderai mes questions sans réponse à l'esprit.

POUR ALLER PLUS LOIN

- Lire : Faux souvenirs et désordre de la personnalité multiple - Une perspective sociocognitive, Nicholas P.Spanos. Ce livre est vraiment passionnant et est abordable pour des personnes curieuses qui n'y entendent pas grand chose à la psychologie. Il fait 400 pages et parle de la personnalité multiple certes mais aussi de l'histoire de la psychologie, de l'hypnose, des souvenirs, des possessions démoniaques, ...
- Pour ceux qui n'ont pas le temps ou pas envie, cet article (déjà cité plus haut) expose les thèses de Spanos en résumé.
- Les mille et une guerres de Billy Milligan, du même auteur, qui raconte la suite de l'histoire de Billy. Le livre n'a pas encore été publié aux États-Unis, bien qu'il soit déjà sorti en français. Les raisons de cette non publication (interdiction trouve-t-on même sur Wikipedia) sont quelque peu obscures.
- Du même auteur, jetez-vous sur Des fleurs pour Algernon, un indispensable.

AILLEURS

CITRIQ



Lecture réalisée dans le cadre du partenariat Livre de Poche/Livraddict, merci à eux pour leur confiance et leur efficacité.

1 commentaire:

  1. Keyes écrit si peu que chacun de ces livres est un petit événement en soit. Merci pour ce retour vivant et documenté Lilly.

    RépondreSupprimer