21 mars 2010

Le huitième sortilège, Terry Pratchett [AMHA S2EHS]

INFOS
Le Disque-Monde 2
Publié pour la première fois en 1983
1993 pour la présente traduction, chez L'Atalante
Traduit de l'anglais par Patrick Couton
Titre original : The Light Fantastic
256 pages








On récupère nos deux héros où la fin de La huitième couleur nous avait laissé. C'est-à-dire en bien mauvaise posture. A ce stade de l'histoire, il est important de savoir qu'en fait dans la tête de Rincevent s'est logé un des huit plus puissants sortilèges du Disque. La destinée de notre désastreux magicien n'est plus entre ses mains (si elle l'a un jour été) : le sortilège en question est nécessaire à l'opération de sauvetage du Disque-Monde, menacé d'être vaporisé par une énorme et très méchante étoile rouge.

Le piteux mage sera aidé dans sa folle quête vers la survie par le fidèle DeuxFleurs et son Bagage vorace et le célèbrissime Cohen le Barbare. Celui-ci est un guerrier émérite mais disons ... qu'il n'a plus toutes ses dents. Sans conteste l'un des meilleurs rôles de cette superproduction pratchettienne.

Encore une histoire qui part dans tous les sens, avec pleins de personnages rigolos, de retournements de situation et d'expressions imagées. On fera la connaissance du simiesque bibliothécaire de l'Université de l'Invisible et on retrouvera La Mort (bah oui quoi la mort est partout) dont on visitera même le Domaine !

Pratchett laisse tomber la séparation en parties pour nous proposer un texte écrit d'un bloc, avec juste des paragraphes qui permettent de souffler dans la lecture. Un mode opératoire qu'il conservera par la suite. Je dois avouer que c'est le seul truc qui me perturbe dans l'écriture de Pratchett : j'aime bien les chapitres.

C'est parti pour une petite liste de gros clichés et de thèmes parodiés dans ce volume :
• Les héros d'heroïc fantasy (Cohen toujours à la recherche de trésors et de jeunes filles à sauver)
• La lutte pour le pouvoir (les mages qui s'assassinent pour atteindre le Poste Suprême)
• La vieillesse (Cohen et ses dents sciées)
• L'informatique (chez les druides)
• Les contes (Hansel et Gretel)
• Les films catastrophes (l'étoile rouge menaçant de percuter le Disque)

EXTRAITS

DeuxFleurs avait volter sa monture et repartait au trot, parfaite illustration de tout le talent équestre dont est capable un sac de pommes de terre.

- Oh ... Euh ... Ben ... fit DeuxFleurs. C'est vos dents, vous voyez ...
- Qu'est-che qu'elles jont, mes dents ?" le coupa Cohen.
DeuxFleurs déglutit. "J'ai cru remarquer qu'elles ... euh ... n'occupent pas la même position géographique que votre bouche."

" C'est un ordre du jour, Jiglad", dit Trymon d'un ton patient.
- Et depuis quand le jour nous donne-t-il des ordres ?

La Mort ne répondit pas. Il regardait Spold à la façon d'un chien qui lorgne un os, sauf que dans le cas présent c'étaient plutôt les os qui lorgnaient le chien.

Galder Ciredutemps, Grand Conjureur Suprême de l'Ordre de l'Étoile d'Argent, Seigneur Impérial du Bourdon Sacré, Ipsissimus du Huitième Niveau et trois cent quatrième Chancelier de l'Université de l'Invisible, en imposait vraiment, malgré sa chemise de nuit rouge brodée à la main de runes cabalistiques, malgré son long bonnet à pompon, malgré le bougeoir Colas-mon-p"tit-frère qu'il tenait à la main. Même chaussé de mules à poils longs et fanfreluches.

POUR ALLER PLUS LOIN

Les deux premiers tomes des Annales ont été adapté en téléfilms. On en parle ici, ou encore ici.

AILLEURS

Arutha,

CITRIQ

5 commentaires:

  1. Aaaaah, j'aime Pratchett :)
    Dans la plupart des cas, j'apprécie que mes lectures soient divisées en chapitres, comme ça je peux dire "Allez, encore un chapitre et ensuite je dors ^^".

    RépondreSupprimer
  2. Pas facile de chroniquer un truc pareil, tu fais ça très bien! La liste des plus gros thèmes parodiés et les extraits sont très bien choisis.
    Je ne sais pas si toi-même tu as regardé le téléfilm, mais je te le conseille, il est très fidèle et sympa comme tout!

    RépondreSupprimer
  3. @ Neph : exactement :P

    @ Lord : tu fais bien, l'ordre du jour c'est très important. Tu imagines il serait dans le désordre ?

    @ Tortoise : les billets "Pratchett" ne sont certes pas ceux que j'écris avec le plus de facilités. Merci pour les encouragements ;)
    Je n'ai pas vu mais je l'ai rajouté dans ma liste des films à regarder ^^

    RépondreSupprimer
  4. Je me suis noté le 1er opus pour découvrir cette série. C'est toujours dans ma lal et pas encore dans ma pal ;-)) ça viendra.

    RépondreSupprimer