23 mai 2010

Comment bloguez-vous ? |3615 blogo S2E11|

Un tag lancé par SeeMee sur lequel je suis tombée chez Ferocias et Fattorius. C'est toujours sympathique de savoir comment chacun aborde le bloging, donc n'hésitez pas à relayer ce tag et à y participer vous-même. Mes réponses :  


Qu'est-ce qui vous inspire : des lectures, des situations de la vie quotidienne ? 


Le Dragon Galactique étant un blog littéraire, ce qui m'inspire sont dans la plupart des cas mes lectures. Il arrive que je parle de séries télé, de films, de musique, d'endroits où je suis allée et autres bricoles mais bon nombre de mes billets sont des chroniques de livres que j'ai lus.

Qu'est-ce qui déclenche l'acte ? 

En général, je laisse pauser le livre que je viens de finir pendant quelques jours avant de le chroniquer. J'essaie aussi de poster régulièrement des billets, bêtement pour des raisons de statistiques (je n'aime pas voir la courbe de mon Google Analytics en chute libre quand je ne poste pas pendant 3 jours) et pour éviter de me retrouver avec 10 billets en attente de rédaction.

A quel moment le faites-vous ? De quels endroits ? 

Ça peut-être n'importe quand. Plus le week-end qu'en semaine car j'ai plus de temps. Matin, soir, selon mon humeur et mon emploi du temps. Toujours de chez moi. D'ailleurs, je pense que j'aurais du mal à écrire mes billets à partir d'un autre pc que le mien. Je n'ai jamais essayé. 


Comment et où vous installez-vous ? Quel est votre environnement ? 


A mon bureau qui se trouve dans ma chambre. En général le chat ronfle sur le lit. Une bonne partie de mes livres ont élus domicile dans ma chambre donc, je suis bien entourée. Sur un pc fixe, je n'aime pas l'usage du portable au quotidien : tout est trop petit et c'est mauvais pour le dos.  


Quels outils utilisez-vous pour écrire (un traitement de texte ou directement dans votre éditeur de billets ?) 


Directement dans l'éditeur de texte. Pourquoi se compliquer la vie?  

Faites-vous beaucoup de recherches ? Rédigez-vous beaucoup de brouillons ou d’articles que vous ne publierez pas ? 


Quand j'ai fini un livre, je regarde toujours ce qui s'en dit sur le net en général et dans la blogosphère en particulier. Ça me permet d'étoffer les rubriques "pour aller plus loin" (liens vers des interviews, des dossiers, des articles wikipedia) et "chez les blogopotes" (liens vers des billets d'autres blogueurs). Je ne rédige pas de brouillon à proprement parler mais je prends des notes quand je lis. Je ressors le bout de papier quand j'écris mon billet. Pour éviter l'effet mémoire de poisson rouge et noter le numéro des pages où je pêchouille des citations. Il ne m'arrive jamais d'écrire un article et de ne pas le publier. Par contre parfois j'ai des idées d'articles qui ne voient jamais le jour.

Écrivez-vous en prenant votre temps ou avec une certaine frénésie ? 

Plutôt en prenant mon temps. Ce qui ne m'arrange pas spécialement. J'ai toujours été un peu lente à la rédaction. Parfois je sèche 20 minutes devant le pc en engouffrant des tonnes de biscuits pour savoir comment je vais écrire ce fichu billet de ce fichu bouquin qui traîne sur mon bureau depuis 2 semaines. Heureusement, il arrive que "ça" vienne tout seul. Par contre, ce n'est absolument pas lié au fait que j'ai apprécié ou non le livre en question. Écrire une chronique de livre peut me prendre entre une et trois heures.

9 commentaires:

  1. Chouette coup d'oeil dans les coulisses! J'aime aussi aller voir ce qui se dit, ailleurs sur les blogs, des livres que je lis - ne serait-ce que pour mettre quelques liens vers d'autres avis. Cela dit, il m'arrive de lire des ouvrages tellement méconnus que les résultats de ces recherches sont parfois minces.

    RépondreSupprimer
  2. Très intéressant, ça, je vais surement le reprendre pour inaugurer mon blog V3, qui devrait arriver officiellement incessament sous peu!

    RépondreSupprimer
  3. Ah moi aussi, je laisse le livre quelques jours avant de vouloir chroniquer... Et du coup, cela n'arrive que rarement :D
    Tu n'as pas peur de perdre tes textes en écrivant directement dans l'éditeur de ton blog ? :O
    Tiens, j'ai l'impression de me voir en lisant tes écrits sur la manière de rédiger (enfin, surtout de s'y mettre!)

    RépondreSupprimer
  4. @Ferocias : de rien !

    @Fattorius : oui je connais ça occasionnellement aussi :P

    @ Tortoise : bonne idée. Très sympa ton nouveau blog ^^

    @ Acro : non ça enregistre automatiquement le texte régulièrement. Procrastination quand tu nous tient :P

    RépondreSupprimer
  5. On sent que l'axe chronique littéraire développe une pratique tout à fait particulière, c'est très intéressant ! Quel travail ! Enfin je suppose que c'est aussi une passion... ;-)
    Merci de m'avoir signalé ce billet, je l'ai ajouté au pearltree.

    RépondreSupprimer
  6. Oui, c'est sûr que l'état d'esprit "chronique" implique tout une pratique qui prend bien du temps...
    Comme Vert, je me suis beaucoup reconnue dans tes réponses!

    RépondreSupprimer
  7. Sympa ce tag, je vais te le piquer.

    C'est une peu la vie fascinante des blogueurs, c'est marrant de pouvoir comparer les différences de rédaction.

    RépondreSupprimer
  8. @ See Mee : oui certainement c très différent d'autres blogosphères (quand je te disais qu'on était moins branchés news dans la blogo littéraire ... :p). Passion certainement, avant tout :)

    @ Toirtoise : c'est chronophage, c le moins qu'on puisse dire :p

    @ Isleen : vas-y seulement, je serais intéressée de lire tes réponses.

    RépondreSupprimer