17 juil. 2010

Bifrost 59 - dossier J. G. Ballard [AMHA S2E32]

INFOS
Sous-titré La revue des mondes imaginaires
Publié par Le Bélial' en juillet 2010
191 pages











SOMMAIRE

NOUVELLES INÉDITES :
• Autobiographie secrète de J. G. B****** par James G. BALLARD (trad. Frédéric Serva)
• Vermilion Dust par Jacques MUCCHIELLI
• Perspectives de fuite par Jean-Claude DUNYACH
• Tropique d’étoiles par Jacques BARBERI
• La Mémoire des jours noyés par Jean-Pierre ANDREVON

RUBRIQUES ET MAGAZINE
• Objectif Runes : les bouquins, critiques & dossiers
• A la chandelle de maître Doc’Stolze : Retour aux sources
• Les Univers de James G. Ballard
1. Introduction, par Richard COMBALLOT
2. Nous vivions au sein d’un gigantesque roman, interview de J. G. B. par Philippe HUPP
3. La mort dans l’œuvre de J. G. Ballard, par Louis-Vincent THOMAS
4. Paysages intérieurs, interview de J. G. B., par Christopher EVANS
5. J. G. BALLARD : stratégie pour effacer le temps, par Jean-Claude DUNYACH
6. Le passé composé de J. G. BALLARD, interview de J. G. B. par Maxim JAKUBOWSKI & Tony CARTANO
7. After Armageddon, ou Ballard dévoilé par Ballard, par Jean CHESNEAUX
8. Crash !, Ballard et quelques souvenir, par Maxim JAKUBOWSKI
9. La foire aux félicités : guide de lecture ballardien, par Olivier NOËL, Jacques BARBERI, Jean-Claude DUNYACH, Jacques MUCCHIELLI, George W. BARLOW, Daniel WALTHER, Richard COMBALLOT, Roger BOZZETTO & Claude ECKEN
• Scientifiction : La peur du vide, par Roland LEHOUCQ

Programme bien chargé au vu du sommaire pour un Bifrost que j'attendais avec impatience. Ballard est en effet un des grands maîtres de la SF. J'avoue, je ne l'ai pas encore lu mais sa réputation le suit partout quel que soit le livre à propos de la SF que l'on n'ouvre. Je voulais savoir si ce dossier pouvait me décider à sauter le pas.

Cinq nouvelles dans ce numéro, des nouvelles très ballardiennes et même une de Ballard lui-même. Très courte, Autobiographie secrète de J. G. B******, raconte comment B***** s'est un jour réveillé et tout le monde avait disparu : des rues vides, des maisons vides où qu'il aille. Une nouvelle très symbolique qui prend tout son sens à la lecture de la dernière phrase ... Et si tout ceci était une métaphore de l'écriture ? Se retrouver seul avec soi-même et son inspiration. Les quatre autres nouvelles sont des hommages non déguisés au maître par des auteurs français. Du très bon. Si l'on ne connait pas Ballard, il est mieux de lire le dossier avant les nouvelles, ce ne fut pas mon cas et j'ai dû revenir dessus pour en profiter pleinement.

Le dossier Ballard est très riche : entretiens, analyses de ses thèmes et de ses œuvres. Il est très plaisant à lire pour qui ne connait pas bien et donne envie de le découvrir d'urgence. La bibliographie du monsieur est juste énormissime et le guide de lecture ballardien ne pourra en venir à bout : c'est une sélection de ses meilleurs récits que nous découvriront ici. Pour ma part, Le monde englouti, Sécheresse, IGH, Crash ! et Empire du Soleil me tentent particulièrement. Ainsi que les nouvelles.

L'article scientifiction sur la peur du vide de Roland Lehoucq est particulièrement intéressant. Il nous expliquera les effets du vide intersidéral sur notre organisme en prenant pour base les effets décrits dans différents films de SF bien connus. Qui a raison ?

Le Bifrost 60, disponible en octobre, sera consacré aux vampires. Et on a hâte d'y être.

AILLEURS

CITRIQ

3 commentaires:

  1. Jamais lu Ballard non plus, encore une solide corde qui manque à mon arc !

    RépondreSupprimer
  2. Je vous conseille alors de découvrir L'île de béton et Crash.
    Pour ma part, j'ai bien envie de relire sa trilogie post-ap : Le Monde englouti, Sécheresse et La Forêt de cristal

    RépondreSupprimer
  3. @ElJc : un trou culturel à réparer, tout comme moi ^^

    @Val : c'est noté ^^

    RépondreSupprimer