18 nov. 2010

[Galactic Resort S2E7] Les Utopiales (3)

Je me consterne en excuses pour avoir manqué à ma promesse de vous faire un billet par jour, mais à moins de me coucher à des heures très indues, ça n'aurait pas été possible de publier mon billet hier.

Hop, je me rattrape aujourd'hui en vous parlant de la fameuse librairie des Utopiales ainsi que des livres que j'ai fait signer par leur auteur.

LA LIBRAIRIE ET LES DÉDICACES

La librairie est assez imposante en espace et en quantité d'ouvrages issus des littératures de l'imaginaire au mètre carré. En fait, je me demande quel plaisir masochiste j'ai pu tirer à m'y balader de longs moments, en m'arrêtant toutes les deux secondes, en me disant "tiens, j'achèterais bien ça", "ha ouais, ça aussi !" "Naaan, ils ont ça ?!" Horrible. C'est dans ces moments-là qu'on se rend compte, qu'il ne sera jamais possible de toute lire, de tout acheter, de tout chroniquer.

Longues déambulations, réflexions, moult dialogues intérieurs avec mes personnalités multiples, mon Moi, mon Ca, etc, tours, détours et retours à la librairie :





J'ai fini par jeter mon dévolu sur les livres suivants :

Lombres de China Miéville

Dédicacé of course ! Au départ, je voulais prendre Le Roi des Rats, pas sorti en poche. Mais le livre (objet pas le contenu) ne m'attirait pas. Alors que Lombres est vrai superbe, dans un format que j'apprécie, une superbe couverture. Je suis curieuse de voir comment Miéville parvient à adapter son style foisonnant à une lectorat adolescent, Lombres étant un livre jeunesse.

Bifrost spécial China Miéville

Tant qu'à faire. Je le cherchais depuis un moment, donc ça tombait juste bien.

Anthologie Officielle des Utopiales 2010

Avec des nouvelles sur la thématique des frontières écrite par : Vincent Gessler, Peter Watts, Juan Miguel Aguilera, Larry Niven, Ian McDonald, Thomas Day, Lucius Shepard, Justine Niogret. Sauf si je me trompe, ils étaient tous présents aux Uto, mais j'ai eu la flemme de courir après les dédicaces de chacun. Soit c'était tout, soit aucun, donc j'ai juste acheté le bouquin. Ha oui, la préface est de Pierre Bordage.

Cosmoz de Claro

Oui, je l'ai acheté. Les éloges de la Salle 101 et d'entendre le monsieur parler m'ont convaincu. En plus, le livre est très beau et la dédicace originale. L'auteur tient un blog : Le clavier cannibale (qui est accessoirement le titre d'un de ses bouquins).

Steampunk ! de Etienne Barillier

Après avoir zyeuté ce bouquin pendant je ne sais pas combien de temps, j'ai sauté sur le prétexte de pouvoir me le faire dédicacer pour l'acheter. Les illustrations sont superbes, j'adore, il me le fallait. Faut que je lise du steampunk, maintenant. (ceci n'est pas du tout un message subliminale à une certaine personne qui se reconnaitra et qui a dit qu'il organiserait bientôt un challenge steampunk)

Yama Loka Terminus de Léo Henry et Jacques Muchielli

J'ai entendu beaucoup de bien de leur nouveau bouquin Bara Yogoï. Comme celui-là vient avant qui si je me souviens bien se déroule dans le même univers, autant commencer par le début. De plus, il n'est pas facile du tout à trouver en librairie. Ce sont des nouvelles.



A demain pour un petit bilan sur les rencontres qui furent riches, parfois un peu rapides mais toujours conviviales et sur l'aventure "Utopiales 2010" en général.

Plus de photos sur la page fan du Dragon Galactique sur Facebook.

Utopiales 2010 :
* Les expositions
* Les conférences
* Les rencontres et conclusion

9 commentaires:

  1. Moi j'ai cru que j'allais résister, les dédicaces c'est pas mon truc, je m'en fiche. Mais quand j'ai vu qu'il y avait Damasio, je me suis laissée tenter, car j'avais offert mon exemplaire de "La horde du contrevent" à un ami, et que c'était un bon prétexte pour engager la conversation avec l'auteur. J'ai aussi acheté Ceux qui nous veulent du bien, un recueil de nouvelles sur la société de contrôle, auquel il a activement pris part.
    Cela m'a donné du courage pour lui mettre le grappin dessus après sa table ronde : une interview de Damasio à paraître chez moi d'ici quelques temps !

    RépondreSupprimer
  2. Je plussoie pour le message subliminal. J'ai d'ailleurs craqué pour Boneshaker qu'on voit en photo :)
    j'ai aussi acheté l'anthologie mais comme toi j'ai eu "la flemme" de la faire dédicacer par tous les auteurs (Lucius Shepard n'a pas pu venir pour raison de santé finalement)

    RépondreSupprimer
  3. Chouette compte rendu.
    C'est vrai que la librairie était impressionnante!!
    J'ai aussi eu du mal à résister à l'envie de tout acheter ^^
    J'ai pris Lombres que j'ai fais dédicacé (au passage China Miéville est adorable)

    RépondreSupprimer
  4. Damned, Lhisbei a déjà dit pour Shepard. :p
    J'ai tous les auteurs sinon, contente d'avoir pu un peu discuter avec tous ou presque (plutôt plus que moins avec Justine et Vincent d'ailleurs, plutôt moins avec Niven, pas très à l'aise).
    Je suis sur le point de terminer Boneshaker d'ailleurs, puisqu'on en parle ^^
    Ça a l'air d'avoir été aussi assez riche ces rencontres pour toi, c'est cool :)

    RépondreSupprimer
  5. Ah enfin on a failli attendre !!! :p
    Bon en tout cas, toujours aussi intéressant comme CR, pis finalement tu as été raisonnable sur les dépenses :)
    Ta phrase sur le fait de ne pas tout arriver à lire m'a fait penser à la citation suivante de Jules Renard :

    "Quand je pense à tous les livres qu’il me reste à lire, j’ai la certitude d’être encore heureux "

    RépondreSupprimer
  6. Perso, de Miéville, ce n'est pas un, mais bien deux que je me suis fait dédicacé. Un pour moi, Le Concile de Fer, et l'autre pour l'ado qui me prêtait sa caravane pendant mon séjour sur Nantes(bon, il s'en fichait vu qu'il allait dormir chez son père !)
    Merci pour ce petit moment de nostalgie.
    Je ne sais pas pour vous, mais ce petit retour à la réalité après la parenthèse enchantée des Utos est assez difficile pour moi...
    Et China Miéville est vraiment un type formidable !

    A.C. de Haenne

    RépondreSupprimer
  7. Etienne Barillier, l'une de mes plus grosses frustrations de "han mais il était là lui?!"

    Bon de toute façon je me serais vraiment chopé une scoliose si j'avais acheté un bouquin de plus, et puis je vais tenter de me le faire offrir pour noël, et puis j'ai cru comprendre qu'il est de Limoges alors qui sait...

    RépondreSupprimer
  8. Ahhh, la librairie des Utopiales... Pas besoin de stand éditeur, du coup, pas de bouquins partout impossibles à trouver, on a tout au même endroit, et on carbonise la carte bleue...
    -Un Terry Pratchett (allez les mages!)
    -les contrées du rêves (mnémos, sur lovecraft)
    -kadath, le guide de la cité inconnue (mnémos, lovecraft)
    -le jdr de la brigade chimérique et l'écran
    -le tome 6 de la brigade susdite
    -Pleins de trucs sur le stand des éditions sans détour (pour me faire mentir sur l'absence d'éditeurs)
    Kadath est aussi beau que l'est le précédent guide, Abyme, et mon libraire local va recevoir un tas de commandes car il y avait tant de livres me faisant envie que c'en était douloureux (chez ActuSF, l'Atalante, Dystopia, Rivière blanche... Et plein d'autres...)
    Pleins de lectures en vue... Mais pas de dédicaces, y'avait trop d'excellentes conférences!

    RépondreSupprimer
  9. @See Mee: ça c'est du scoop ! Hâte de lire ça.

    @ Lhisbei : on va lui envoyer des ondes de persuasion :p

    @ Elessar : China Miéville est vraiment une perle. Il est hyper gentil.

    @ Lelf : pas beaucoup parlé avec les auteurs, moi. Je fais ma timide avec eux :p

    @ Endea : ha ben ça le rend heureux Jules Renard, il a de la chance. Moi ça me désespère xd.

    @AC : oui un peu dur le retour, j'avoue. En plus, à peine rentrée, je me suis coincée le doigt dans la porte du placard. Pas glop :'(

    @Tortoise : eh voui il était là. MOi ça m'a servi de prétexte :p

    @Thôt ! j'ai zyeuté sur le bouquin sur Kadath. J'adore ce genre de livres. Mais bon, comme le précédent, je ne connais pas du tout l'univers. J'espère qu'un jour ils feront un bouquin sur une ville dont on parle dans un livre que j'ai lu. Genre Nouvelle Crobuzon, ce serait trop bien :p

    RépondreSupprimer