26 mars 2011

Samien - Le voyage vers l'outremonde, Colin Thibert [AMHA S3E14]

INFOS
Publié en 2011 aux Editions Thierry Magnier.
339 pages.













Samien, orphelin recueilli par un couple d'individus grossiers qui le maltraitent décident de s'enfuir. Dans le désert une rencontrera une araignée doué de paroles, télépathe et intelligente. En sa compagnie, il va courir de folles aventures qui l'amèneront peut-être jusque dans l'Outremonde ...


J'avoue avoir eu un peu peur en commençant ce livre. D'abord, je n'aime pas du tout la couverture. Soit, c'est superficiel. Ensuite, le début de l'histoire raconte la vie misérable d'un pauvre orphelin recueilli par son oncle et sa tante (ils n'ont en fait aucun lien de parenté mais passons, ce n'est pas important) qui bien sûr le nourrissent mal, le maltraitent, lui font faire toutes les corvées possibles et imaginables, sont désespérément vulgaires et bornés. Ça ne vous rappelle rien ?

Heureusement, le style est léger et amusant, avec une petite pointe de cynisme, qui m'a donner envie  de continuer. Une fois enfui de chez ses tuteurs, Samien entame une longue quête initiatique où il apprendra au final à penser par lui-même.

Au début, mis à part sa décision de s'enfuir, il se laisse surtout porter par les évènements ... et par Yonka sa copine de voyage perchée sur sa tête sous son inséparable bonnet. Ils vont aller de rencontres en rencontres, parfois bonnes parfois funestes et Samien va continuer à apprendre : apprenti chez les brigands, cornac de chenilles chez les caravaniers, joueur émérite de sambok... et finalement à se débrouiller comme un grand, se forger son opinion, sa moral et à prendre position. A grandir, tout simplement (je ne dis pas devenir adulte car il est bien des adultes qui sont incapables de penser par eux-même :D). Et tout ça, c'est bien.

Parfois j'ai trouvé que les rencontres  et les passages d'une situation à l'autre manquaient de naturel, de "liant". Par contre, les dialogues, en particulier entre Yonka et Samien sont souvent cocasses :

- Tu ne penses qu'à ton estomac !
- Parce qu'il est vide !
Moins que ton crâne, Samien. Mais nous allons les remplir l'un comme l'autre ! Fais-moi confiance.


ou encore :

- C'est le résultat des tempêtes de sable, pérora l'araignée. Entraînés par le vent, les grains de silice creusement la pierre. C'est ce qu'on appelle l'érosion.
- Je m'en fous de tes rosions. C'est de l'eau qu'il me faut !


La relation entre ces deux-là évolue beaucoup au cours du livre : de compagnons de route rencontrés fortuitement, ils vont devenir amis et avoir beaucoup de tendresse l'un envers l'autre.

Je ne garderai pas un souvenir impérissable de ce livre mais il fait un livre pour les jeunes tout à fait sympathique : un quête initiatique pleine de rencontres et de rebondissements, d'apprentissages, d'amitié et d'amour. Un roman d'aventures qui fait rêver et voyager dans un monde de fantasy avec pas mal de bonnes idées.

POUR EN SAVOIR PLUS

• On en parle sur le site de Jebouquine.

AILLEURS



CITRIQ

2 commentaires:

  1. Au vu de ton article, je suis contente de ne pas avoir accepté ce partenariat. La couverture ne me plaisait pas non plus ... de même que l'histoire en fait ^^

    RépondreSupprimer
  2. Huhu. Je comprends, j'avais hésité moi-même, mais bon la curiosité et l'attrait de la nouveauté :p

    RépondreSupprimer