8 mars 2011

[Galactic Resort S3E2] Zone Franche 2011 Bagneux (92) : compte-rendu

En compagnie de Spocky, Isil, Elysio et Emma666, je me suis rendue ce samedi à Zone Franche, faire le plein de littérature de l'imaginaire.

J'avoue que la thématique ne m'attirait pas particulièrement, donc j'ai fait l'impasse sur les tables rondes et conférences. En fait les conférences qui m'auraient le plus intéressése avaient lieu le vendredi lors de la journée pro.

Un fait saute aux yeux quand on arrive : le couloir a été quelque peu envahi par les stands, alors que l'année précédente, il était plutôt dégagé. Plus de monde dans les allées aussi. Zone Franche semble donc bien se porter et rencontrer les attentes, et des éditeurs, et des lecteurs. On ne s'en plaint pas, par les temps qui courent.

J'ai moins profité de cette édition par rapport à la précédente, parce que pour le moment, je n'arrive plus à acheter de livres. C'est viscéral, dès que je me retrouve en présence de livres à acheter, j'ai une image de ma pàl qui stagne dans les 50 bouquins qui apparait dans ma tête, et je me dis "ça sert à rien, t'en as plein  la maison". Bref, du coup, moins de discussions pour se laisser convaincre par tel ou tel auteur de lui acheter son dernier né.

Soit qu'à cela ne tienne, Zone Franche est un lieu de rencontre sympathique et convivial, avec des éditeurs plus ou moins connus, plus ou moins "gros", pareillement pour les auteurs, qui parlent avec passion de leur métier. J'ai été contente d'y aller, même si j'étais davantage d'humeur contemplative, car il est agréable de se retrouver dans cette ambiance de temps en temps. Et franchement ... je me demande de plus en plus si je vais me rendre au Salon du Livre cette année, qui est aux antipodes de ma façon de concevoir la lecture.
 
Toutes les photos sont visibles sur la page Facebook du Dragon Galactique.


5 commentaires:

  1. Cette année, je n'irai pas non plus au salon du livre. Déjà pour une raison de budget, mais aussi parce que je trouve cela trop gros, et que ça fait un peu l'usine. Mais aussi parce que c'est trop général, et que moi ce qui m'intéresse, c'est la littérature de l'imaginaire.

    C'est pour ça que je privilégie les salons spécialisés, notamment les Imaginales en mai :)

    RépondreSupprimer
  2. l'idée du salon du livre m'avait effleuré, surtout pour faire un prétexte de monter sur Paris voir tout plein de gens bien, et histoire "d'avoir vu ça une fois dans ma vie", mais finalement je suis trop bookée sur d'autres festis plus intéressants et je ne le regrette pas ^^

    RépondreSupprimer
  3. Oui vraiment le Salon du Livre c'est l'usine, y'a pas d'autre mot... (comme Angoulême ou la Japan dans leur spécialité...)

    Zone Franche semble aussi valoir le coup pour la mise en scène non ?!

    @Tortoise>
    Y'aura d'autre évènement parisien/francilien ^^

    RépondreSupprimer
  4. merci pour les photos et le compte rendu M'dame :)
    Ta PAL s'en sort grandie ?

    RépondreSupprimer
  5. @Olya : oui, tu as tout à fait raison. Je pense de plus en plus comme ça.

    @Tortoise : il y a d'autres choses intéressantes qui peuvent donner l'occasion de monter à Paris que le salon du livre.

    @BaronBreton : question mise en scène, c'est juste quelques décors. C'est sympa mais ça vaut pas le coup d'y aller pour ça.

    @Lhisbei : mais de rien, M'dame. État stationnaire, tendance à la baisse pour la pàl.

    RépondreSupprimer