30 juil. 2011

Stanley Kubrick, Paul Duncan [AMHA S3E38]


Je termine cette semaine consacrée à Kubrick par un billet sur un petit bouquin publié aux éditions Taschen (que je commence à bien connaître maintenant, sauf que je ne savais pas qu'ils faisaient aussi dans les réalisateurs). Je l'ai acheté à la boutique de l'exposition que je suis allée voir vendredi dernier car le catalogue officiel était en anglais (ça avait l'air compréhensible mais vraiment, je n'aurais jamais eu le courage de m'y mettre).


Le livre reprend la filmographie de Kubrick, retraçant la genèse, le tournage, l'histoire de chaque film (attention aux spoilers des films non vus : elle est racontée du début à la fin), quelques explications sur chaque film. On y trouve aussi des anecdotes diverses et variées et quelques chiffres.  Le tout assaisonné d'images des films et de tournage et de citations du réalisateur ou des gens qui l'ont connu.

Le livre parle également des projets avortés, sans s'étendre dessus. Je regrette juste un peu qu'il ne soit pas davantage fait mention de A.I.

Le livre est construit, comme l'exposition, par ordre chronologique (sauf que l'expo a mis les projets non aboutis à la fin) et bien évidemment pas mal d'infos se recoupaient. J'ai donc un peu eu l'impression de revivre l'exposition et ce n'était pas un mal. On sort souvent de ce genre d'exposition la tête pleine d'infos et elles en ressortent aussi sec, alors se replonger rapidement permet d'en retenir quelques unes de plus.

POUR ALLER PLUS LOIN

Publié chez Taschen en 2008.
Traduit du français par Philippe Safavi.
96 pages.
Compte rendu de l'exposition Stanley Kubrick.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire