23 sept. 2011

La Guerre de la Faille 2 et 3, Raymond E.Feist [AMHA S3E47]


Ma lecture des deux premiers tomes de cette série (enfin, c'est un seul bouquin coupé en deux) remonte à il y a deux ans. Ça fait autant de temps et voire plus que je traine Silverthorn, et sa suite Ténèbres sur Sethanon dans ma pile à lire. Ces livres sont la preuve qu'il ne faut jamais, jamais laisser trainer trop longtemps un bouquin dans sa pile à lire. Parce qu'on change, on lit d'autres trucs, les goûts évoluent, le plaisir de lecture aussi. Le duo Pug l'apprenti et Milamber le mage m'avait encore bien plu il y a deux ans de cela, bien que je mentionnais déjà dans mon billet que c'était de la fantasy grandement convenue et que cela me dérangeait un petit peu. Mais ça se laissait lire. Rien d'interdit de prendre plaisir à de la bonne grosse fantasy commerciale, n'est-ce pas ?


Le problème c'est que pour Silverthorn, je me suis ennuyée, du début à la fin. Quant à Ténèbres sur Sethanon, je ne l'ai pas terminé.

Je n'ai pas trouvé l'histoire palpitante : la future femme d'Arutha (non pas notre papy atunien, l'autre le héros de l'histoire) se fait empoisonner par une flèche qui était destinée initialement à son fiancé. On la range dans un espace temps où le temps passe très très très lentement pour la garder en vie et Arutha et ses copains partent en quête d'un remède. Il va sans dire que cette tentative  d'assassinat était très préméditée et que des puissances obscures sont derrière tout ça. Ténèbres sur Sethanon poursuit l'aventure avec les puissances obscures qui reviennent à la charge plus méchantes que jamais. Ne m'en demandez pas plus : j'ouvre le livre, je commence à lire, 3 lignes plus loin je pense à autre chose. Arrivée à la page 200, je me suis dit qu'on allait arrêter là les dégâts.

C'est très classique, mais ça aurait pu se laisser lire mais je n'ai pas du tout accroché. Les personnages sont creux, ne se définissent que par l'action, rarement par leurs pensées, leurs doutes, leurs émotions. C'est "on fait ça et puis on fait ça, et puis après il y a une baston, et une course poursuite, et puis on évite un piège et puis on manque de se faire tuer" et ainsi de suite. Autant regarder la télé. Et comme l'histoire en question n'est pas des plus palpitante, ça a fait flop dans mon cerveau.

Je ne pense pas un jour continuer avec les autres cycles se passant dans le même univers. Trop de trucs à lire, trop peu de temps, ça fait toujours une série à rallonge en moins. Par contre, je tenterais bien à l'occasion Faërie du même auteur, en espérant que ça passe mieux.

POUR ALLER PLUS LOIN

Publiés pour la première fois en 1982.
1999 pour la traduction française aux Éditions La Reine Noire.
Traduit de l'américain par Antoine Ribes.
Titre original : Silverthorn - A Darkness at Sethanon
Illustrations de couverture par Vincent Dutrait.
414 & 542 pages.

AILLEURS


CITRIQ


18 commentaires:

  1. bouuuuh!
    L'histoire de Silverthorn est la plus chiante de tout le cycle. Normalement ça s'améliore avec ténèbres sur Sethanon... Pour moi le premier cycle est le moins bon et de loin... C'est dommage que tu le trouves assez mauvais pour ne pas découvrir la suite qui vaut vraiment le coup...
    Pour ce qui est de la psychologie des personnages... je suis d'accord avec toi, elle n'est pas poussée, mais ça change je trouve. Place à l'action, et je trouve que le monsieur se débrouille très bien pour parler de l'action... Nan la force des chroniques de Krondor dans leur ensemble c'est l'univers et la lignée des ConDoin que l'on suit au fil des générations... 2 aspects que l'on ne fait qu'effleurer dans ce premier cycle, vraiment dommage...
    Mais en tout cas Faërie oui, je conseille... Très très bon, et rien à voir avec Krondor, il faut le savoir pour identifier que l'auteur est le même... et surtout pour le coté "s'ennuyer", il y a bcp de rebondissements, des personnages qui apparaissent au fur et à mesure... C'est un conte fantastique très sombre dirons-nous, vraiment un bon souvenir (et ma première critique en plus :')

    RépondreSupprimer
  2. Honnêtement, je pense vraiment pas un jour prendre le risque de lire un autre cycle dans ce monde. Je regrette un peu de ne pas avoir découvert cette série plus tôt, en ayant lu moins de trucs. J'avais bien aimé les deux premiers, mais maintenant je crois que c'est trop tard, suis passée à autre chose.

    Bien pour Faërie, y a ptètre des chances que ça me plaise :p

    RépondreSupprimer
  3. Je me souviens ...

    Quand j'avais été enfermé 2 années entières dans un vieux pensionnat de campagne complètement austère et peuplé d'austères réactionnaires, je me retrouvais dans les livres. Je lisais et ne faisait que ça, c'était comme qui dirait mon échappatoire. Seulement, comme je ne connaiçais pas grand chose à l'époque, je ne commençais pas forcèment par le meilleur. C'est ainsi que j'ai lu les chroniques de la faille, avec pug l'apprenti. J'avais d'ailleurs tendance à plutôt parler de "pug l'abruti"

    RépondreSupprimer
  4. Tout à fait d'accord sur le cycle que j'ai dû laisser tomber à peu près au même point !
    Par contre, tu devrai essayer la trilogie de l'empire, à l'occasion : ça se passe chez les ennemis du premier cycle et la psychologie des personnages (et les chocs culturels !) est beaucoup plus fouillée ! L'histoire est bien menée, ça a été une lecture agréable !

    RépondreSupprimer
  5. Rhaaa toutes ces critiques que j'ai entendu tellement souvent...
    Ha tiens, à noter, moi perso j'ai arreté l'assassin royal vers le tome 9 pke je me faisais royalement chier dans le 2eme cycle, j ai tenté les aventuriers de la mer j'ai trouvé ca insupportablement chiant, j'ai commencé Krondor... J'en suis au tome 11 et j'attends impatiement la suite en poche....
    Juste pour dire que c'est mignon de dire "ouais j'ai aimé parce que j'y connaissais rien", mais en fait non, je crois pas que ca soit un adage alors que "les gouts et les couleurs..." en est un...
    Et je le répète, je me souviens bien que le premier cycle je le classe en moyen + (pour l'action); quand je loue la richesse de cet univers c'est en le connaissant jusqu'au tome 11... La suite n'a juste rien à voir, les personnages se développent et se multiplient, ça s'améliore à un point énorme.
    Mais bon, comme dit, j'ai l'habitude de ce genre de critiques (surtout de gens ayant arreté la lecture au bout du premier cycle mais je ne les en blâme pas, je donne juste un avis différent), donc je ne suis pas surpris que de croiser, ENCORE, des gens qui n'aiment (et au fond, ne connaissent pas vraiment) ce cycle que j'adore...

    RépondreSupprimer
  6. En ce qui me concerne j'ai lu la paire Pug l'Apprenti / Milanber le Mage parce qu'on m'avait offert le premier mais n'ai pas été emporté au point de vouloir lire la suite.
    Visiblement j'ai bien fait.

    RépondreSupprimer
  7. Jamais lu de Feist pour ma part, mais à ce que dit l'immense majorité de ce que j'ai pu lire à propos du monsieur, le meilleur reste "La Trilogie de l'Empire", écrite avec Janny Wurts, et de loin.
    Apparemment, c'est du bon, comme l'indique JainaXF... ;)

    RépondreSupprimer
  8. @Lord Orkan : damn it, mon pauvre, on se croirait dans les orphelins Baudelaire avec ton histoire de pensionnat XD

    @JainaXF : bon, je retiens éventuellement la trilogie de l'empire.

    @Balt : Perso, je pense bien que oui on peut aimer un truc parce qu'on n'y connait rien ou parce qu'on est jeune ou parce qu'on est plus âgé ou parce qu'on est dans une disposition d'esprit particulière.

    Il ne me viendrait pas à l'idée de juger le reste du cycle de Feist, vu que je ne l'ai pas lu. J'ai juste de grosses réticences à retourner dedans. Normal. J'imagine que tu n'as plus retenté Robin Hobb ?

    @Efelle : oui toutafé.

    @Lorkhan : allez disons que mis à part Faërie, si je dois retenter une lecture du monsieur ce sera cette trilogie.

    RépondreSupprimer
  9. Si si, retenté l'assassin royal où je m'étais arreté... J'ai lu 150 pages et je l'ai rangé...

    Et non je ne suis pas d'accord on "n'aime pas quelque chose parce que on ne s'y connait pas assez"... On l'a aimé ou on ne l'a pas aimé, voila ce qui compte. L'amour (l'appréciation devrais-je dire) n'est pas question de comparaison mais de ressenti... On peut se dire qu'on a aimé quelque chose mais qu'on en a lu de meilleures depuis, mais pas que, oui en fait, on l'a aimé a l'époque, mais en fait non finalement c'était totalement nul. Si tu as aimé, c'est que ca t'a apporté des choses qui te plaisaient, que tu as peut être d'ailleurs oubliées depuis. Il faudrait remonter dans le temps pour s'expliquer pourquoi c'est nul etc... et voir ce que répondrait notre ancien nous. Là on pourrait rigoler.
    Et quand je critiquais cette facon de dire c'est parce que le commentaire supposait que pour aimer ces chroniques il ne fallait pas s'y connaître... Hé bien, les cycles de fantasy c'est clairement ce que j'ai le plus lu dans ma vie, j'ai terminé pour la premiere fois le sda à 12/13 ans, c'est donc officiel, on peut être un mordu de fantasy, de cycles de fantasy, avoir notamment lu, avant des les entamer, une bonne aprtie de l'asssin royal et la Belgariade, et accorder une grande valeur aux chroniques de Krondor.

    Les gouts et les couleurs....

    RépondreSupprimer
  10. Balt, je ne te juge pas d'aimer les chroniques du Krondor. C'est ton droit. Pour les raisons que tu veux. Ça ne fait pas de toi une personne qui n'y connait rien. Je n'ai jamais dit ça.

    C'est question de ressenti en effet. Mon ressenti c'est que si j'avais lu les chroniques du Krondor plus tôt, en connaissant moins de trucs je les aurais davantage appréciées. Je vis avec moi même depuis 29 ans, je crois que je commence à me connaître et personne, et pas toi non plus, n'arrivera à me faire penser que j'ai tort quand j'avance une raison -personnelle - pour laquelle je n'aime pas un livre. C'est ma raison. Laisse-la moi, merci.

    Je n'ai jamais cherché à dire que les gens qui aimaient les chroniques du Krondor n'y connaissaient rien, jamais. J'ai toujours parlé à la première personne et n'ai pas dit que mon avis était mieux que le tien ou celui de quelqu'un d'autre.

    Faut ptètre éviter de prendre pour soi et de faire des généralités avec les raisons qui poussent les gens à ne pas aimer - ou au contraire à aimer - tel ou tel livre. Ce n'est pas parce que je dis que je trouve qu'un bouquin est nul, con ou ridicule par exemple que je dis que les gens qui l'aiment sont nuls, cons ou ridicules aussi.

    RépondreSupprimer
  11. Heu... Lilly ce n'est pas toi qui a dit que l'on aimait ce cycle parce qu'on n'y connaissait rien mais Orkhan, donc à ce sujet ce n'est pas à toi que je parlais.
    Et bien sûr libre à chacun d'aimer ou ne pas aimer ce cycle, d'ailleurs tu expliques bien tes raisons et je n'ai rien a dire la-dessus, si ce n'est que ca s'améliore grandement par la suite.
    C'est juste que j'aime bcp ce cycle, et dire que si l'on a aimé ce cycle par le passé c'est parce qu'on n'y connaissait rien (donc le commentaire d'Orkan), je trouve ça insultant (bcp pour le cycle, un peu pour le fan) et faux (comme expliqué dans le commentaire précédant) et je fais savoir à tes lecteurs qu'on peut aimer même si on a déjà lu bcp de choses dans le domaine, parce que chacun ses gouts d'abord ;p
    Alors voilà, peut-être aimerez vous quand même (ou peut etre pas), pour le savoir, je conseillerais bien de parcourir mon élogieuse (et très longue, sorry) critique pour contrebalancer la tienne, mais il y a quelques spoilers pour une fois... mais rien de gravissime (just don't read la partie "L'histoire") ;) (et non je ne cherche pas a faire une pub quelconque, juste donner un avis différent du tien sur une oeuvre au sujet de laquelle je ne comprends pas l'avis souvent péjoratif qui est donné dessus... Mais encore une fois je respecte que tu n'aimes pas, je pense juste que pour moi elle m'a beaucoup diverti et elle mérite que je la défende chèrement. Si je t'ennuie dis-le, ou juste ne dis rien, je n'ai pas l'habitude de me répondre à moi même :p )

    RépondreSupprimer
  12. Moi je les ai bien aimé quand je les ai lu au lycée (ah tiens y'a pas que moi dévorait les bouquins à l'internat pour avoir la paix), j'avoue garder une certaine affection pour les 2 premiers tomes (ou le 1er tome selon les éditions), moins pour ces deux là. Et comme toi mes goûts ont changé, j'ai vite arrêté les suites (à vrai dire comme on voyait moins Pug, ça me plaisait moins).

    Faerie est plutôt intéressant par contre, dans un registre fantastique / fantasy urbaine (enfin ca se passe pas en ville mais passons).

    RépondreSupprimer
  13. Je vais dire comme notre tigresse : pas aimé et j'ai bloqué sur la suite. Même si je les ai dans ma PAL depuis 4/5 ans et que l'aspect japonisant de certains cycles me tente parfois.

    "j'ai terminé pour la premiere fois le sda à 12/13 ans"
    Heureusement, il n'y a pas que le sda en fantasy et il y en a pour tous les goûts.

    NicK.

    RépondreSupprimer
  14. I feel so alone... :)

    Nick: bien sûr qu'il n'y a pas que le SdA mais c'est juste pour illustrer mes propos quant à ma connaissance de la fantasy quand je les ai lu (ayant lu le SdA à cet âge j'ai eu le temps de faire de la route), qui n'a pas fait que je n'ai pas aimé Krondor. Au contraire, pour moi Krondor prend tous les poncifs de la fantasy et leur redonne un nouveau souffle. Il ne cherche pas à faire de la nouveauté, juste à bien utiliser les bases antédiluviennes du genre, devenant, pour moi, une sorte de classique des classiques.

    Et c'est sûr qu'il ne faut pas lire ces chroniques en voulant suivre Pug qui n'est "que" le personnage le plus important, mais le vrai héros est la lignée ConDoin et par extension toute la noblesse de Krondor. Calenwen j'espere que tu as poussé la lecture jusqu'à l'apparition de Nakor, un genre de Macros rigolard et à la vision totalement inédite de la magie (mon perso préféré), qui remplace très facilement Pug dans le coeur du lecteur. Pour moi c'est grâce à lui que j'ai adoré la série, pour ça que ça me fait mal pour lui (ou pour Feist plutôt) tous les gens qui disent que le cycle est "nul" sans l'avoir connu...

    Et encore une fois, pour moi c'est la richesse de l'uniers (les très nombreux personnages sur plusieurs générations, la multitude de dieux, de races, de magies...) qui portent cet univers très haut, et de façon exponentielle, pour peu que l'on s'accroche pour découvrir lentement toutes ces choses qui ne sont même pas évoquées au début, surtout dans ce premier cycle, qui ne parle pratiquement pas de dieux ou de démons, le fil rouge de la série... (j'veux dire, on n'interagit plus JAMAIS avec cet univers parallèle du 1er cycle, c'est pour vous dire que niveau histoire, ce premier cycle est vraiment à part et d'après moi bien en deçà de la suite...)

    RépondreSupprimer
  15. J'avais adoré ce cycle il y'a des années... ouch il y'a bien 10 ans si ça tombe. Bon j'y retournais bien facilement avant sur les autres cycles, mais plus ces derniers temps. J'y plonge comme dans une bonne aventure de high fantasy classique mais bien torchée, sans attendre rien d'autre que du classique.

    RépondreSupprimer
  16. @Balt : Lorkhan n'a pas dit ça non plus, il parlait de son expérience personnelle, tout comme moi ;) Soit ...

    J'ai parcouru ton billet mais comme je n'ai pas lu le quart de la moitié de ce cycle et ce que j'en ai lu ne m'a pas plu, je ne suis pas la bonne personne à qui ça s'adresse. Je pourrais envisager de lire la trilogie de l'empire mais bon j'ai déjà tellement de trucs à lire que j'ai des doutes de m'y mettre un jour.

    En passant tes interventions frisent le prosélytisme et perso ça me gène un peu. Les gens ont l'avis qu'ils ont et chercher à toutes forces de les convaincre qu'ils ont tort et bien ils finissent par s'énerver. Et c'est exactement ce qui m'est arrivé. Il n'y a pas de vérité dans ce type de discussion alors ça peut vite tourner en rond.

    @Calenwen : bon ben ça confirme ce que Balt en dit :p Je le garde bien précieusement dans la làl celui-là.

    @NicK : décidément ...

    @Julien : oui en effet. Pourtant, je ne l'ai pas lu avec plus d'attente qu'une "bonne aventure de high fantasy classique". Je pensais me divertir, je me suis ennuyée.

    RépondreSupprimer
  17. Huhu, je viens de retomber sur ces commentaires... Balt parlait d'Orkhan Von Deck, pas de Lorhkan.

    Oui je sais, nos pseudos se ressemblent, je n'y peux rien, je garde le mien depuis plus de 10 ans maintenant... ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui oui, c'est une coquille on va dire, je savais bien qu'il s'adressait à Orkhan et pas à toi.

      Supprimer