28 juin 2012

Leviathan - La nuit, Lionel Davoust [AMHA S4E25]


Léviathan La Nuit est la suite de Léviathan La chute, dont vous pouvez lire la chronique ici.

Le corps de Michael, qui avait fait un formidable plongeon dans l'Océan Antarctique en pleine tempête, est repêché. Malheureusement, il est dans le coma. Masha, en proie à d'horribles doutes quant à sa place au sein de la Main Gauche, mise tout sur la protection de son mari et de son fils. Et c'est alors qu'un premier meurtre pour le moins mystérieux se produit sur la personne d'un mage très puissant de la Main Gauche. Rajoutons à cela un agent du FBI un peu trop curieux et n'ayant pas peur des hypothèses aux limites du possible qui se mêle à l'équation.
Quoi que je pense, je me nuis. Je suis un rat dans un labyrinthe.
On mélange le tout et on obtient un thriller haletant ... à en rater son arrêt de RER. C'est à ce moment-là qu'on est tourmenté par une série de sentiments contradictoires vis-à-vis de l'auteur : faut-il le maudire sur 12 générations ou au contraire lui dire merci ?


Si La chute posait les pions sur l'échiquier, La nuit sonne le début de la partie. Des personnages sont mis hors jeu, d'autres entrent en scène. Une chose est immuable : Michael est toujours aussi insupportable. Cela dit, le pauvre, il s'en prend plein les dents et il a mis le doigt dans un engrenage capable de faire voler en éclat tout son passé ... et bien plus.
Parce que rien de qui est important ne naît sans douleur.
J'ai particulièrement apprécié l'arrivée d'Andrew Leon, l'agent du FBI qui s'amuse à récolter le bruit de la conscience humaine en dispersant des petits boitiers reliés à Internet partout dans le monde. Ses collègues l'appellent Dale Cooper, c'est tout dire. Un agent prêt à mettre sa carrière en péril pour connaitre la vérité. Encore heureux qu'il est là parce que du côté de la Main Droite comme de la Main Gauche, on cherche à brouiller les pistes, on nous cache la vérité !
- [...] Mais dans une société démocratique, l'information protège le citoyen.
- L'information ne protège que la loi, rétorqua Megan. Et donc celui qui l'écrit.
En parlant de la Main Droite et de la Main Gauche, je ne les aime pas. La Main Droite cultive le doux murmure du troupeau bêlant de l'humanité. La Main Gauche se complait dans le secret et le culte de la crainte, même vis-à-vis de ses propres membres ... qui se laissent faire, ce qui me laisse pantoise étant donné ce que la Main Gauche est sensé représenter. J'attends le troisième tome pour espérer en savoir plus sur ce personnage électron libre que l'on croise brièvement  et qui attise ma curiosité car il a réussi à se débarrasser de l'influence de la Main Gauche, traçant sa propre voie et développant efficacement ses pouvoirs.

Me voilà prise dans les filets de Léviathan ... L'attente sera longue  : Leviathan - Le pouvoir, dernier tome de cette trilogie hors du commun, sera dans toutes les bonnes librairies ... au printemps 2013.
 [...]Je suis l'obscurité des abysses et la fureur marine. Je suis le déluge purificateur de toutes choses ; l'eau souterraine qui sape et qui détruit ; la pluie qui noie et assassine. Je suis l'Orque et la Baleine. Je suis Léviathan.

POUR ALLER PLUS LOIN


Publié aux Éditions Don Quichotte en avril 2012

CITRIQ

6 commentaires:

  1. Ah voilà, toi aussi tu t'es faite avoir par un auteur qui, honte sur lui, n'hésite à lâcher ses lecteurs (au bord de l'apoplexie, à tout le moins !) pendant 1 an, le temps nécessaire avant de pouvoir lire la suite ??

    Je ne vous félicite pas monsieur Davoust, non non !!

    :D

    RépondreSupprimer
  2. C'est vrai que cela va être très long pour attendre la suite.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Moins long que Le Trône de Fer cela dit, cela permet de relativiser :D

      Supprimer