6 août 2012

Dans l'oeil du Dragon (12)



Le 2 aout cela faisait un an que j'avais repris une carte illimitée. En tout j'ai vu 67 films au cinéma. Ce qui fait plus d'un film par semaine. C'est honorable. En tout la carte est bel et bien rentabilisée.

Le Palmarès Interblog du mois de juillet est disponible chez Vance. De rouille et d'os et Moonrise Kingdom en première et seconde position, voilà qui n'est pas pour me déplaire.

Au cinéma

Adieu Berthe. 1.5/5. J'ai vraiment détesté ce film.  Incapable de ressentir la moindre émotion pour les personnages qui me paraissaient complètement affligeants. Je me suis fait chier d'un bout à l'autre, mais vraiment. Au point que je serais bien sortie de la salle mais j'étais coincée au milieu de tout le monde. J'étais allée voir le film sur le conseil de Vert, qui a beaucoup aimé. Allez donc lire sa chronique pour avoir un autre avis.

Starbuck. 3.5/5. Une comédie québécoise vraiment drôle. C'est l'histoire d'un type, un peu raté mais avec un fond vraiment gentil, qui a vendu son sperme à une banque de sperme quand il était jeune. Souvent. Vraiment souvent. Or il s'avère que son sperme est très fertile donc il a engendré 533 enfants. Dont 142 veulent savoir qui est leur père biologique. Le scénario n'est guère réaliste mais on passe un très bon moment  : c'est drôle et émouvant.

The Amazing Spiderman. 3.5/5. Je n'ai jamais vu de Spiderman. Ce reboot de la franchise était donc une bonne aubaine pour moi. Et je me suis bien amusée. Du grand spectacle. Et la scène dans la bibliothèque est juste énorme. Je ne peux pas comparer avec les précédents mais par rapport à d'autres films de super héros, il est très réussi.

La part des anges. 4/5. Heureusement qu'un ami m'a conseillé d'aller voir ce film sinon je serais passée à côté. Robbie, une jeune délinquant qui essaie de s'en sortir, se retrouve à faire des travaux d'intérêts généraux. L'agent de probation qui s'occupe du petit groupe se prend d'amitié pour lui. Il l’entraîne (ainsi que le reste du groupe) dans la visite d'une distillerie de whisky, ainsi qu'à une dégustation. Il s'avère que Robbie a un certain talent de gouteur de whisky. Avec ses compagnons d'infortune, il décide d'organiser le vol d'un whisky hyper rare et donc hyper cher. Ce film est un pur bonheur. Les acteurs sont superbes, jusque dans les oreilles décollées de Robbie, leur accent incompréhensible à souhait, le scénario génial et une bonne dose d'optimisme à ressortir le sourire aux lèvres de la séance.

Le Lorax. 2.5/5. Film d'animation. Ted vit à Thneedville, une cité qui a complètement supprimé la nature de l'intérieur de ses murs. Les arbres sont en plastique, le sol en synthétique et la nourriture se présente sous forme de gelée. L'air est tellement pollué que les habitants sont obligés d'acheter leur oxygène. Un parfait scénario d'anticipation me direz-vous. Ça aurait pu sauf que l'on sombre rapidement dans le neuneu et l'hyper moralisateur (les films d'animation le sont volontiers, mais là c'était trop flagrant, y compris la petite intro dispensable). Bon sinon c'est joli, c'est amusant, ça se laisse regarder comme un dessin animé. Il faut par contre se boucher les oreilles pendant les chansons. J'en pleure encore.

The Dark Knight Rises. 4/5. Le point final de la trilogie Batman de Nolan est magistral. 2h44 de pur plaisir avec des images ébouriffantes. J'ai failli arrêter de respirer pendant la scène du stade et en voyant les images des ponts détruits, c'était à la limite de l'apocalypse, tout pour me plaire. Deux bémols.  Le premier habituel dans ce genre de film : le scénario, même s'il est dans l'ensemble cohérent comporte sont lot d'incohérences dans les enchaînements d'actions, les ellipses douteuses et des facilités. Le deuxième, je vous le donne en mille concerne la scène WTF avec Marion Cotillard, qui a cependant eu le mérite de faire éclater de rire toute la salle dans un moment de grande tension du film.

Sur ma télé

The Tree of life. 1/5. Eurf. Le genre de cinéma que j'ai du mal à apprécier : empreint de lenteur, magistralement réalisé, avec une histoire qui passe presque au stade de l'abstraction. Soit on adore soit on déteste. La dernière fois que j'ai adoré un film de ce genre, c'était Mélancholia. Mais celui-là n'est pas passé du tout. Je ne l'ai pas regardé jusqu'au bout.

Rio. 2.5/5. Film d'animation. La version volaille de Nemo. Pas grand chose à dire : ça se regarde comme un dessin animé. Je me demande si les magasins de perroquets ont été dévalisés à la suite de la sortie de ce film, comme les poissons clown étaient soudainement devenus à la mode à la sortie de Nemo.

Minuit à Paris. 2.5/5. Je crois que Woody Allen, ce n'est pas pour moi. Mis à part Match Point que j'avais beaucoup aimé, à chaque fois que je vois un Woody Allen je m'ennuie. Pourtant celui-ci parlant de littérature, d'écrivains et de Paris était bien parti pour me plaire, mais bon l'histoire s'avère plus que niaise et au final assez classique malgré l'originalité des rêveries du protagoniste principal qui l'amènent à voyager dans le Paris des années 20.


14 commentaires:

  1. La part des anges m'intriguait, mais j'hésitais un peu, ton avis me convainc d'y aller si je peux :)

    RépondreSupprimer
  2. Je vais voir Batman ce week-end j'ai hâte !!

    RépondreSupprimer
  3. Starbuck: Ne pas oublier les répliques comme "Mes enfants savent qu'ils sont trop vieux pour que je les avorte" !! :) Ce film est vraiment très touchant, j'ai eu une petite larme à l’œil à la fin. Il traite bien de la famille sans faire de morale et sans niaiserie.
    La part des anges m'a beaucoup plus aussi. En fait, je trouve que ces deux films "se ressemblent" même s'ils n'ont rien en commun du point de vue intrigue: c'est un cinéma humain qui n'a pas de prétentions moralisatrices ou spectaculaires, mais qui réussit bien à dépeindre des gens dans leur petit parcours vers plus de bonheur.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui c'est vrai. Ce sont deux films qui sont très optimistes.

      Supprimer
  4. Réponses
    1. Y a une demi-potiche dans Amazing Spiderman mais c'est tout. En fait, depuis aout dernier, je n'ai trouvé personne pour égaler l'incomparable talent de la potiche de Transformers 3.

      Supprimer
  5. Sacré Cotillard, elle fait parler d'elle^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est le moins qu'on puisse dire. Je serais quand curieuse d'entendre les explications de Nolan quant à la médiocrité de cette scène. Parce que bon, c'est quand même lui le réalisateur.

      Supprimer
  6. Je culpabilise un peu pour Adieu Berthe, je me sens un peu responsable xD
    (mais bon des goûts et des couleurs, comme on dit ^^)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Non faut pas, tu n'y peux rien. D'habitude on est assez raccord sur nos avis ciné. Si je n'y étais pas allée je me serais toujours demandé si j'avais pas loupé quelque chose.

      Supprimer
  7. "En tout j'ai vu 67 films au cinéma. Ce qui fait plus d'un film par semaine. C'est honorable." waouh, plus qu'honorable :) Je suppose que tu renouvelles sans hésitation ;)
    J'ai vu tout récemment Starbuck, moi je trouve qu'il y a des phrases cultes :D telles que "Monsieur vous avez des poussettes pour 533 enfants ? Non, hein ?! Tu vois, c'est pas naturel d'avoir 533 enfants, c'est un pervers".
    Je note le nouveau Spiderman, parce que même si j'ai vu le précédent, j'aimerai bien savoir de quoi il en retourne avec celui-ci ; tout comme la part des anges car si tu n'en avais pas parlé, je serai aussi passée à côté ;)
    Raaaah, j'ai loupé the dark knight rises au cinéééé :'(
    Oui, Rio fait vraiment partie des films pour les tout petites. Je n'ai pas plus aimé Minuit à Paris que ça. Par contre, j'ai the tree of life dans ma "banque", je vais quand même le voir :p

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui je renouvelle sans me poser de question bien que là en ce moment je ne vais pas beaucoup au cinéma : pas grande chose ne me botte.
      Ha ouais j'adore comme elle dit "c'est un pervers" avec l'accent québécois, c'est trop drôle XD
      Paix à ton âme pour Dark Knight Rises :'( et bon courage pour The tree of life :s

      Supprimer