2 oct. 2012

Matricia, Charlotte Bousquet [AMHA S4E43]


Nous retrouvons Angelo, le nécromant déjà présent dans Cytheriae, parti en Matricia chercher les causes de la désolation qui s'abat sur l'Archipel des Numinées. On fera aussi la connaissance de Dionisia, qui affronte son oncle dans un duel dont l'arme n'est pas une épée ou un  pistolet mais un jeu de tarot. Ce duel nous permettra de remonter le passé et d'apprendre comment et pourquoi Dionisia en vint à consacrer sa vie à détruire la famille Tengelli.

Aurore boréale et australe 
Elle tiendra dans ses mains
Les trois fils du Destin
La plus brillante des Etoiles
Scintillant dans le soir
Des Tengelli le fléau ou l'espoir.
Le roman alterne les séquences souvenirs de Dionisia et celles de son oncle Alino. Parmi ces séquences, on retrouve régulièrement des chapitres narrant le voyage d'Angelo dans la principauté de Matricia, ravagée par la peste cendreuse. Vous imaginez bien que tout cela finit par se rejoindre...

La structure du récit, avec cette alternance de séquences et ces retours dans le passé, est particulièrement astucieuse. Cela met de l'ordre dans une histoire assez complexe dont il est difficile parfois de saisir les tenants et les aboutissants et gomme l'effet "brouillon" que m'avait laissé Cytheriae. Matricia est de ce point de vue l'opus le plus abouti de la trilogie.


Malheureusement - et oui -, je n'ai pas réussi à me prendre de passion pour le destin des personnages. Passée la petite pointe d'émerveillement quand j'ai compris comment le livre allait se dérouler (le duel de cartes, l'alternance des récits des protagonistes en flashback), le tout est retombé en cours de récit. Oui, ce n'était pas déplaisant mais cela ne me passionnait pas. 

Mon coeur a cessé de battre. Je suis morte en même temps que lui. Je ne suis plus sur cette terre qu'une carcasse habitée par un spectre, le spectre ce mon âme.
Je me vois assez navrée d'avoir manqué ma première rencontre avec Charlotte Bousquet. D'autant plus que je sais, je sens que cette trilogie a du potentiel et de grandes qualités, et des éléments qui, éparpillés dans les trois livres, ont résonné agréablement en moi. 

POUR ALLER PLUS LOIN

L'Archipel des Numinées Tome 3.
Publié en 2012 chez Mmémos
Illustration de couverture par Elvire De Cock
273 pages

AILLEURS


Lhisbei, Plume, Guillaume, Gromovar, Efelle


CITRIQ



2 commentaires:

  1. De toutes façons, moi, j'attends une sortie en poche... Je crois qu'on est très nombreux dans ce cas là ! ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui d'ailleurs, y a des gens qui ont réclamé dans les billets des 2 autres titres de la trilogie ... C'est fou tout de même !

      Supprimer