22 nov. 2012

Utopiales (4) - Conférences [Galactic Resort S4E19]

On ne peut aller aux Utopiales sans se ménager un peu de temps pour assister à des conférences. Toujours moins qu'annoncé au préalable, comme il se doit : mieux vaut prévoir trop que trop peu, n'est-il pas ?

Je n'ai pas pris de note lors des conférences. Je ne me risquerai donc pas à me lancer dans un compte-rendu circonstancié de chacune. Cette année j'ai privilégié Twitter pour partager ce qui me posait question, me faisait marrer ou m'émouvait. Je me suis prise au jeu et si j'arrive à trouver une solution pour la batterie de mon téléphone qui a autant d'autonomie qu'un androïde décérébré, cela devrait se multiplier pour les festivals à venir.

Cette année, en plus de la rencontre avec Neil Gaiman et celle avec Nicolas Fructus (dont je reparlerai lors du compte-rendu des expositions), j'ai assisté à :

* Thriller et science-fiction, avec Ayerdhal, Pierre Bordage, Lionel Davoust et Georges Panchard, modérée par Lauric Guillaud. Un quatuor prestigieux d'auteurs francophones (oui parce qu'il y a un Suisse dedans) de SF. Une conférence très intéressante au demeurant que l'on peut réécouter sur ActuSF.

* Mars et les nouveaux défis scientifiques et techniques, avec  Gérard Klein, Gilles Moutiers, Norman Spinrad et Laurence Suhner, modéré par David Fossé. Etant fascinée par Mars et la possibilité que l'on puisse un jour (un jour pas trop lointain, histoire que je sois toujours vivante) y poser le pied, je ne pouvais manquer une conférence sur le sujet. Si le sujet vous intéresse, je vous invite à réécouter la conférence par ici et aussi à lire ce bouquin qui est une petite merveille.

* La Lune est verte ! Les Apocalypses nucléaires dans la science-fiction,  avec Thomas Day, Eric Picholle, Norman Spinrad et Daniel Tron, modéré par Ugo Bellagamba. Au final, mis à part le "Rien ne vaut une apocalypse nucléaire" de Thomas Day (ça se discute :D), j'ai surtout retenu que cette conférence s'est transformée en hommage à Jacques Goimard, récemment décédé. 15 minutes, c'était bien sûr trop court pour rendre hommage à ce monument qu'était Jaques Goimard, impossible de faire autrement en raison des plannings des conférences déjà ... planifiés depuis belle lurette mais Ugo Bellagamba a fait la promesse qu'il ne serait pas oublié pour l'édition 2013. A réécouter ici.

* Rencontre avec Laurent Genefort, animé par Ugo Bellagamba. Pendant que tout le monde se jetait sur les sièges de l'Espace Shayol pour assister à la rencontre avec Michael Moorcock, Endea, Lorhkan et moi même avons préféré squatter la rencontre avec Laurent Genefort. Je dois avouer ne pas le regretter du tout. Nous étions fort peu nombreux (cela s'est rempli en cours de conférence cela dit), au premier rang et Ugo Bellagamba était sincèrement passionné par tout ce que Laurent Genefort disait. Tout cela conférait à la rencontre une ambiance intimiste plutôt agréable. A réécouter ici.

Voici un petit panorama photographique des conférences. Attention, ceci est un blind test pour voir si vous avez bien suivi et connaissez bien les acteurs de la SF : sachez reconnaître qui est qui ! Il y a un piège.





6 commentaires:

  1. Je me demandais comment aborder ce sujet des conférences, xd
    Tu as trouvé le bon moyen ihih, bravo ^^
    Bon en tout cas pour ma part, à partir des prochaines conférences aux Imaginales, je prendrai des notes, je n'ai pas de mémoire auditive et je n'ai pas forcément le temps de réécouter les conférences. Quoique c'est cool que tu aies mis les liens, du coup je vais probablement en réécouter quelques unes :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je préfère faire Twitter aux notes et les deux me semblent incompatibles. Donc je continuerai à emprunter la voie du LT :D
      Bonne réécoute !

      Supprimer
  2. De mon côté, je fais une grosse cure de conférences en différé, grâce à ActuSF.
    J'en ai écouté une trentaine, ça permet d'écouter plein de choses intéressantes, et de mieux connaître certaines personnalités.
    Exemple : Gérard Klein, que je ne connaissais que de nom et de réputation. Et malgré un ego qui me paraît quelque peu démesuré (mais peut-être fait-il de l'humour que je ne saisis pas tout à fait...^^), il est passionnant à écouter !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. une trentaine ? C'est énorme. J'en ai sélectionné une dizaine et je ne sais déjà pas où je vais trouver le temps (j'écoute déjà beaucoup de podcasts).

      Supprimer
  3. J'ai totalement zappé de regarder du côté de twitter pour les Uto :/ L'année prochaine ! (à défaut d'y aller)
    Raaah, il faut que je me fasse les conférences sur ActuSF :)
    (et je ne sais pas qui est la dame en rouge)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Si j'avais su que j'allais twitté autant, je l'aurais dit sur FB. La prochaine fois j'essaierai d'y penser ^^
      La dame en rouge est le piège. Elle était bien aux Utos mais pas aux conférences auxquelles j'ai assisté. Pi sinon le rouge c'est juste son manteau, le reste c'était l'ambiance psychédélique de l'espace shayol.

      Supprimer