15 déc. 2012

The Hobbit, Peter Jackson [AMHA S4E54]


Jeudi j'ai vu The Hobbit au cinéma. Avec shaya et Vert, on avait bien organisé notre coup : réservation des places la veille, choix judicieux de la salle pour avoir la VO pas en 3D, mais une belle salle quand même (UGC Bercy si vous voulez tout savoir), restaurant japonais, craquage au rayon bonbons. On aurait pu avoir de meilleures places mais visiblement les trois quart de la salle n'avaient pas craqué sur les bonbons. Vil piège pour nous ralentir dans notre quête ! 

Dans cette chronique, je pars du principe que le lecteur potentiel possède au minimum les prérequis suivants :
1/ avoir lu Bilbo le hobbit au moins une fois (y a pas trop longtemps)
2/  avoir vu la trilogie du Seigneur des Anneaux (plusieurs fois)
3/  ne pas être dérangé d'entendre parler des scènes d'un film dont il connait l'histoire (cf. point 1/) mais qu'il n'a pas encore vu.

Ne tournons pas autour du pot : il y a du bon, voire très bon et du moins bon (voire un peu craignos).

La photographie est exemplaire, il n'y a rien à redire : entre les magnifiques  paysages néozélandais, les costumes, les armes, le maquillage, les lieux (Erebor, Rivendell, Hobbitbourg, ...) on en a pour notre argent. Quelques nominations - tout au moins- aux oscars sont à prévoir ...  Le seul truc qui m'a rendu un peu triste par rapport à tout ça, mais c'est inévitable, c'est qu'il n'y a plus cet émerveillement que j'avais ressenti à l'époque du SdA, vous savez ce temps où personne ne savait à quoi la Terre du Milieu Nouvelle-Zélande ressemblait et qu'on se demandait comment ils allaient arriver à réaliser la foison de costumes différents, et aussi avant les 12 heures de bonus des versions longues qui nous dévoilent tout ça en long en large et en travers. Bref, c'est la vie on n'y peut rien. 

J'ai aussi adoré la scène avec Gollum, je crois que c'est ma préférée du film. J'ai vraiment eu l'impression que Peter Jackson jouait de connivence avec les spectateurs en nous montrant un Bilbo complètement effaré devant la double personnalité de Gollum, alors que nous bien sûr nous étions fort au courant. C'était très drôle, le jeu de Gollum alias le désormais célèbre Andy Serkis est vraiment génial. Il est également très émouvant, j'ai eu le coeur serré à partir du moment où il se rend compte qu'il a perdu son anneau et jusqu'au moment ou Bilbo l'épargne avant de s'enfuir.




D'autres scènes réussies sont : l'arrivée des nains chez Bilbo (même si elle est raccourcie par rapport au livre. Version longue ?) , la chanson aussi, la scène avec les Trolls, les séquences où on entrevoit le dragon (il a l'air d'avoir de la gueule), celle avec les aigles et certainement d'autres qui ne me reviennent plus là comme ça.

A côté de ça, il y en a d'autres que j'ai moins appréciées. Par exemple la fuite des nains du repaire des Gobelins : d'accord pour prendre des libertés avec le réalisme, mais allo ... on n'est pas dans un dessin animé non plus. Je ne vois pas par quel miracle 13 nains (Gandalf il a le droit, il est magicien) peuvent survivre à une chute de plusieurs centaines de mètres sans être écrabouillés par le pont en bois avec lequel ils tombent et the last but not least survivre à la réception du cadavre du chef des Gobelins qui doit peser 2 ou 3 tonnes à lui tout seul. Non. Enfin, c'est du détail...

Le vrai truc qui m'a ennuyé c'est la scène rajoutée où Bilbo va au-devant d'Azog pour sauver la peau de cette tête-brûlée de Thorin (pour ça, il n'y a pas grand chose qui change par rapport au livre : son orgueil le rend assez insupportable) (ce qui est ma foi fort dommage parce qu'il a trop la classe). C'est pas possible quoi. Bilbo est courageux mais c'est un hobbit. Il ne se bat pas, il trouve des entourloupes. Il ne fait que ça tout du long du bouquin et c'est ça qui est super chouette : ce petit bonhomme devient un héros en accomplissant des actes qui sont à sa portée. Pendant la bataille finale, il se prend un coup sur la tête et n'y assiste même pas alors que c'est le personnage principal de l'histoire !!! J'ai envie de m'autociter alors je vous renvoie à ma chronique du livre. Bref, ça m'ennuie que Peter Jackson aie fait ça. Ce n'était pas nécessaire et en total contradiction avec le caractère du personnage.


Le personnage de Radagast est un poil ridicule mais bon c'est plutôt rigolo, ça passe tout seul.  Son traîneau à lapins va donner lieux à bon nombre de blagues bien drôles, je le sens. L'autre scène vaguement (pour être polie) ridicule du film est celle du conseil entre Gandalf, Saroumane, Galadriel et Elrond. Entre Galadriel et Gandalf qui font les cancres du fond de la classe et Saroumane et Elrond qui sermonnent le mauvais élève, c'est un peu n'importe quoi. Autant Radagast peut passer pour un rigolo, ce conseil de pacotille fait un peu tache. 

Par contre, contrairement à d'autres, je n'ai pas été choquée du tout par la scène avec les géants. Tout simplement parce que ces géants existent bien dans le livre. En fait cette scène, qui en effet n'apporte rien dans l'histoire mais n'est  néanmoins pas une invention de Peter Jackson, tient en une phrase dans le livre :
En regardant au dehors à la faveur des éclairs, il vit que, de l'autre côté de la vallée, les géants de pierre étaient sortis et jouaient à se lancer des rochers, qu'ils attrapaient, puis jetaient dans les ténèbres, où ils se fracassaient contre les arbres loin en contrebas, ou volaient en éclats avec bruit. [traduction Daniel Lauzon]
On est d'accord que c'est très amplifié dans le film, mais bon ce n'est pas comme si ce n'était pas déjà le cas d'autres scènes. Ça fait aussi partie du passage à l'écran de profiter de scènes les plus visuelles.

La confrontation au film d'un livre que l'on aime beaucoup et que l'on connait bien est difficile. Je l'ai déjà vécue avec Le Seigneur des Anneaux (et d'autres films) auquel je fais certains reproches. Le Seigneur des Anneaux est aussi le film qui m'a permis de passer au-dessus de ces reproches  (sans pour autant les oublier car cela fait aussi partie du plaisir de discuter encore et encore d'un film culte) que l'on fait habituellement aux adaptations. Comme on en discutait après la séance, il s'agit bien d'adaptation cinématographique, pas d'un copier-coller. Soit on accepte la vision du réalisateur, soit on passe son chemin.  J'ai bien aimé Le Hobbit, je me suis bien amusée et j'ai passé un bon moment. Je choisis de passer au dessus des reproches que je lui fais pour profiter pleinement du film. Donc, j'achèterai la version longue full blindée de bonus. Et j'irai voir le 2 bien sûr.

POUR ALLER PLUS LOIN

Film américain et néozélandais
Date de sortie au cinéma : 12 décembre 2012
2h45

TRAILER


22 commentaires:

  1. Je ne lis pas ton billet à cause du point 3/
    je n'ai pas encore vu le film et je tente d'éviter toute chronique pour le moment ;)

    RépondreSupprimer
  2. Ouf, plein de choses à dire ! La première c'est que je suis d'accord avec toi : c'est une adaptation. Si on garde ça en tête, et qu'on ne cherche pas à avoir une reproduction à l'identique du texte, ça fonctionne très bien !

    Ensuite, c'est clair qu'il y a des ratés (le pont dans les cavernes gobelines c'est énorme, mais les arbres qui font du dominos à la fin avant que les aigles apparaissent, c'est pas mal dans le genre aussi !). Ça fait un peu tâche, un peu trop facile, et c'est bien dommage. Je n'ai pas le souvenir de telles énormités dans le SdA (à part Legolas qui fait du skate, ou la charge sur la muraille du gouffre de Helm, mais ce n'était pas aussi "deus ex machina" qu'ici).

    J'ai aussi adoré Gollum, sans doute la scène la plus réussie du film (peut-être parce que c'est quasiment la seule à offrir un peu d'émotion). On sent que Peter Jackson aime ce personnage, et comme c'est le personnage clé des deux romans de Tolkien, on ne va pas s'en plaindre.
    Vrai aussi pour le courage de Bilbo devant Azog. Je n'ai pas spécialement tiqué sur le moment, mais quand on y réfléchit, ça va à l'encontre même du personnage du roman. Il faut s'y faire, le Bilbo du film n'est pas tout à fait le même que le Bilbo du roman...

    Je suis content de voir ta citation des géants de pierre, car je ne m'en souvenais pas du tout. Mais j'aime beaucoup cette scène, cataclysmique, avec ces géants, gigantesques illustrations du conflit qui va submerger la Terre du Milieu.

    Bref, c'est pour moi une adaptation très réussie, une très belle mise en images. Pas copie carbone (ce n'était pas le but de toutes façons), pas parfaite, un peu trop fainéante parfois, mais quel spectacle !
    Je me jetterai aussi sur la version collector (avec statuette ? Une des colonnes de l'entrée d'Erebor ?), et j'attends la suite avec impatience ! :)

    RépondreSupprimer
  3. Haha je me demande aussi quel va être l'objet avec le dvd. J'ai toujours mon Argonath :D

    J'ai aussi l'impression qu'il y a plus de moments wtf dans Bilbo. Le ton est plus léger que le SdA cela dit, donc Peter Jackson s'est peut être lâché :D

    RépondreSupprimer
  4. J'attendais de relire la nouvelle trad, c'est chose faite, du coup je devrais aller le voir ce soir si tout va bien:D
    J'en peu plus d'attendre, plus je lis de chroniques plus je suis impatient ^^ !!! :D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Au vu de ton tweet, cela t'a beaucoup plu :p

      Supprimer
  5. Je l'ai vu cette après midi, il va falloir que je m'occupe d'écrire mon propre billet sur le film, mais dans les grandes lignes, disons que je suis plus ou moins d'accord avec toi... même pas mal en fait.
    La seule différence c'est que ça fait un bail que je n'ai pas lu The Hobbit et que, forcément, je ne me souviens plus des petits détails de l'intrigue.
    Ah, autre chose : c'est long, trop long...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui c'est vrai c'est fort long. Encore un truc que j'aurais pu mentionner dans mon billet :p

      Supprimer
  6. "Entre Galadriel et Gandalf qui font les cancres du fond de la classe et Saroumane et Ellrond qui sermonnent le mauvais élève, c'est un peu n'importe quoi."
    Tu as parfaitement résumé le truc :D
    (par contre Elrond ne prend qu'un seul l)

    Pour les géants de pierre j'ai vérifié après coup, j'avais complètement occulté ce passage en fait xD.

    Et félicitations pour avoir réussi à faire un avis aussi court :D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. (c'est corrigé, merci :D)

      Sont pas sérieux les puissants de la Terre du Milieu tout de même ...

      Tu trouves mon avis court ? OMG, je vais chercher un transat et une couverture pour m'installer pour lire la tienne alors, pipelette va !

      Supprimer
  7. J'ai lu ta chronique en diagonale, pour la simple et bonne raison que je n'ai ni lu le livre, ni vu le film. Et que j'entends bien réparer cela au plus vite :) En tout cas, j'ai hâte !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui vaut mieux pas trop lire mon billet avant vision du film, en particulier si tu n'as pas lu le livre. Tu comptes le lire avant d'aller le voir ?

      Supprimer
  8. Vu aussi ce week-end, et j'ai regretté de l'avoir vu en 3D, qui n'apportait rien au film. J'ai aimé la scène du combat des géants de pierre, mais la scène de bataille avec les Gobelins, c'était trop grand-guignolesque !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis contente de pas l'avoir vu en 3D et merci à shaya pour ça pour qui la 3D est impossible et qui du coup nous a poussé à chercher une salle sans (et en VO). Sinon j'aurais cédé à la facilité et la proximité. Clair la bataille avec les Gobelins elle est digne d'un dessin animé ...

      Supprimer
  9. La chute dans la mine des gobelins m'a aussi parue tirée par les cheveux (surtout lorsqu'ils se prennent en plus le roi gobelin sur la trogne alors qu'il doit peser lourd) !

    Mais c'était un bon film, un peu tiré en longueur, mais on a hâte de connaître la suite :-)

    RépondreSupprimer
  10. Assez d'accord avec toi :) Avec le temps (et surtout l'annonce qu'il ferait trois films au lieu de deux), j'en étais venue à le redouter un peu, mais il est bien passé. Je me demande cependant si la version longue réussira à me garder intéressée tout du long, car j'ai quand même senti passer cette version "courte"...
    Malheureusement j'ai eu l'impression que toute l'image de synthèse était nulle, mais peut-être est-ce dû à la 3D... J'irai le revoir si mon ciné garde la VO mais la passe en 2D. :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En fait cette version courte ressemblait diablement à une version longue. Je me demande ce qu'ils vont trouver à rajouter ... Autant dans le SdA il y avait de quoi faire autant là ...

      Supprimer
  11. bon j'ai passé un bon moment. Bien sûr il y a deux trois truc capilo-tracté mais dans l'ensemble c'est un bon film. Je n'ai pas lu le livre je ne suis donc pas tenté par des comparaisons

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le livre est vraiment chouette, si tu as l'occasion ^^ C'était sympa mais un mois plus tard je me rends compte que je n'y repense plus vraiment, alors que le SdA m'avait marquée à vie, que chaque année quand je rentrais du cinéma, je ressortais le livre correspondant de ma biblio et je me mettais à le relire tout de suite.

      Supprimer