1 déc. 2012

Utopiales 2012 (7) - Acquisitions et dédicaces [Galactic Resort S4E22]

Je conclurai cette série de billets sur les Utopiales en parlant des acquisitions et dédicaces que j'y ai réalisées.

J'ai été raisonnable cette année puis que j'ai fait l'acquisition de  6 livres, dont un que je compte offrir.

* Utopiales 2012, chez ActuSF. L'anthologie des Utopiales que j'achète chaque année depuis que je me rends aux Utopiales. On trouve au sommaire de cette anthologie :  Neil Gaiman, Robert Charles Wilson, Pierre Bordage, Ayerdhal, Nancy Kress, Tommaso Pincio,  Claude Ecken, Laurence Suhner, Sara Doke, Laurent Queyssi et Xavier Mauméjean. Des grands noms et des autres que je me ferai le plaisir de découvrir.

* Le dernier chant d'Orphée. Un court roman de Robert Silverberg nous contant le mythe d'Orphée. Déjà lu, chronique à venir.

* Contrepoint, l'anthologie non violente dirigée par Laurent Gidon. Cette anthologie est un défi lancé aux auteurs : "Peut-on écrire des histoires dans lesquelles il n'y aurait ni guerre, ni conflit, ni violence ?" Je suis bien pressée de connaître la réponse.

* Mes cheveux fous, de Neil Gaiman et Dave McKean. Un album pour enfants tout à fait charmant, plein de couleur avec une chouette histoire. Déjà lu, chronique à venir. Le livre ne restera cependant pas longtemps dans ma bibliothèque car je compte l'offrir à Noël.

* Neverwhere, de Neil Gaiman. Je l'ai déjà mais cette nouvelle édition de 2010 a été augmentée de certains passages coupés pour je ne sais plus quelle raison à la première édition. Je l'ai racheté en grand format parce que c'est plus joli. Il est dédicacé. 

Toute mon énergie étant tournée vers le  complot que nous fomentions pour faire envoyer une carte d'anniversaire signée par Neil Gaiman à Vert, je n'ai même pas réfléchi à quelque chose d'intelligent que j'aurais pu lui dire pour ma dédicace. Par contre, j'avais bien préparé mon texte pour expliquer l'histoire de Vert :  la pauvre elle ne pouvait pas venir, elle est "huge fan of your work." "It was her birthday a few days ago".  Blabla. Merci c'était suffisant, il m'a fallu 20 minutes pour m'en remettre. Le résultat valait largement le stress occasionné, même si j'aurais bien voulu planquer une mini caméra dans la carte juste histoire de voir la tête de la principale intéressée à l'ouverture.

* L'épouvantable encyclopédie des fantômes, par Pierre Dubois, Carine-M et Elian Black Mor'. J'ai souvent vanté les mérites du travail de Carine-M et Elian Black Mor' sur ce blog, il était donc évident que j'allais faire l'acquisition de ce superbe livre, richement illustré par leur soin et en profiter pour le faire dédicacer. Les textes ont été écrits par Pierre Dubois.

Je me souviendrai de cette dédicace ... Plus de 3 heures de fil en la bonne compagnie d'Endea et Tortoise avec interdiction de s'asseoir, distribution de tickets de boucherie pour limiter le nombre de participants, les chaussures enlevées au bout d'une heure parce que je n'en pouvais plus de poireauter avec mes talons, les chouettes rencontres dans la file, la chaleur qui monte qui monte au fil des heures et puis le bouquet final :  la nana qui a trouvé le moyen de se faire dédicacer son bouquin en venant super en retard, qui nous a tenu la grappe pendant une heure en nous racontant 15 fois sa petite vie pour finalement passer avant moi ...  Certes le résultat de la dédicace est superbe mais je dois avouer que l'attente, malgré certains bons côtés, a été assez pénible.

Pour rattraper tout ça, heureusement que Carine-M et Elian Black Mor ' (pas eu le courage de faire la file pour Pierre Dubois) sont vraiment adorables. J'ai enfin le nom de la fameuse petite fille de mon avatar : Haiby McPheels, crayonné sur mon ticket de boucherie, héhé. C'est une illustration provenant d'un projet qui n'a pas abouti ou qui n'a pas trouvé d'éditeur, je ne sais plus, visible sur le site officiel d'Elian Black Mor' et que j'avais découpée à l'époque pour m'en faire un avatar (chose que je n'oserais plus faire sans demander la permission). C'est ainsi que, depuis 2009, l'air de rien, Haiby m'accompagne régulièrement lors de mes inscriptions sur des sites divers et variés, et bien sûr sur ce blog. Vous vous doutez bien que je rêve de voir un jour cette petite frimousse chenapante imprimée sur papier avec une chouette histoire autour.

Place aux images :


8 commentaires:

  1. il ne t'a fallu que 20 minutes pour te remettre du mot d'anniv de Neilllllllllllllll hhhhhhhiiiiiiiiiiiii Gaiman ? ;)
    chouette photos de dédicaces (mais trois heures quelle patience, quelle tenacité !). Bon comme tout le monde lit Le dernier chant d'Orphée faudra que je le lise aussi...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tss tss, c'est ce que je suis moins atteinte que d'autres, n'est-ce pas (a).
      Les 3 heures d'attente, je ne suis pas sûre que je referai ça un jour ...

      Supprimer
  2. Rhoo non tu as osé parler de la fille sans gêne qui a grillé tout le monde au poteau ? xD
    Sinon je garderai moi aussi longtemps le souvenir de cette file d'attente mémorable et aussi celle pour Neil Gaiman, ton anglais (si si tu as assuré ^^) et le mien beaucoup plus court (lol).
    Sinon bonnes lectures :) Contrepoint j'ai trouvé cela très chouette et Anthologie, c'est déjà lu aussi, eh eh :p
    Quant à Elian Black'Mor, je suis en pleine extase de sa trilogie des Dragons, nul doute que j'y reviendrai, le tout sera de se demander, avec ou sans dédicace ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ouais. J'ai hésité. C'est mal. Mais franchement quand je repense à cette attente, y a un truc qui me reste en travers de la gorge, alors fallait que j'en parle. Je pensais que c'était anecdotique mais en fait non. Ça et les godasses, ça m'a rendu l'attente (alors que déjà j'ai un gros problème de manque de patience ...) assez pénible.
      Ptètre qu'à d'autres occasions il y aura moins de monde ?

      Supprimer
    2. Ce qui est affreux dans cette histoire c'est que cela m'a renvoyé terriblement à certains parents d'élèves que j'ai pu avoir (et que j'ai encore aujourd'hui) et vivre cela pendant un moment de bonheur fut particulièrement pénible.
      Bon le coup des godasses au moins cela reste un souvenir rigolo :p

      Supprimer
    3. Ouais accrochons nous à nos chaussures !

      Supprimer
  3. 3h de dédicace, purée tu avais vraiment la foi xD.
    (Et si un jour Gaiman revient en France, je pense que je t'embaucherais pour parler à ma place, tu as l'air de gérer :D)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ben en fait c'est sournois. Quand tu te mets dedans la file tu sais pas que la file elle va durer trois heures. Alors une heure passe. Puis 2. Et puis tu te dis que non tu peux pas avoir attendu si longtemps pour rien. Alors tu restes dedans.
      (si tu me dis ce que je dois dire je veux bien :D)(et que je dois pas faire la file pendant 3 heures)

      Supprimer