12 mai 2013

Petite visite à la Cité des Sciences [Galactic Resort S5E4]

Les jours fériés servent, parfois, à faire autre chose que dormir, rattraper ses billets de blog en retard, jouer avec l'ordinateur le chat ou bien visiter la famille. Oui, les jours fériés peuvent aussi servir à visiter des ... expositions.

C'est ce que Vert, shaya et moi avons fait en nous rendant à la Cité des Sciences et à la Cité de la Musique ce mercredi. Histoire de se culturer un peu. Une chose est sûre, on en est revenue les pieds et le cerveau en compote mais en redemandant encore. Dommage que la Cité des Sciences ferme à 18h.

Voici un petit résumé de notre parcours à la Cité des Sciences. L'interlude Cité de la Musique fera l'objet d'un prochain billet.

Toutes les expositions mentionnées ci-dessous sont accessibles avec le billet Explora (8€ tarif plein), trois d'entre elles sont temporaires et une est permanente.

10h05 Shaya et moi attendons Vert au Métro en causant astronomie. Ça commence bien. Dehors il pleut.

10h45 Nous rentrons dans l'exposition Habiter Demain, motif initial de notre présence ici. Petit tour d'horizon...




A l'heure où la population humaine augmente de façon exponentielle, où le multimédia et le numérique se définissent comme des outils indispensables de notre quotidien et où l'écologie devient une préoccupation importante, repenser l'habitat pour mieux se loger demain est l'objectif de cette exposition.

Dix tableaux sur des sujets tels que  Modes de vie, Construire et rénover, Vivre ensemble, etc nous proposent des photos ou des vidéos à visionner, des matériaux à observer, voire même des activités plus physiques et/ou ludiques. Nous avons ainsi  pu construire notre maison du futur, entièrement en matériaux écologiques et avec une bibliothèque commune, pédaler pour se rendre compte que la force de nos muscles était tout juste capable d'allumer une ampoule, commenter nos expériences de studios minuscules tout en tenant à 3 sur une surface de 9m2, défini comme étant le minimum vital d'espace nécessaire pour une personne.  


11h30 Vert nous a parlé pendant l'expo Habiter Demain d'une vidéo hilarante : le TGV expliqué aux extraterrestres. Il nous faut nous en rendre compte par nous-même. Direction l'expo permanente Des transports et des hommes.


La vidéo est la hauteur de nos attentes !  Vous pouvez la voir ici (Anthropologie ferroviaire). Il y a aussi des maquettes du tram de la RATP et de trains SNCF. Je m'amuse à les prendre en photo en testant la fonction "photo à travers la vitre" de mon appareil. L'une ou l'autre vidéo regardée, contemplation sceptique de vitrines contenant les effets d'usagers des transports en commun, brève tentative de tester les simulateurs de conduite (il y a un peu de monde), on écourte : on commence à avoir faim. 


12h15. On se dirige vers la cantine de la Cité des Sciences et on commence à faire la file, peu convaincues. 8€50 pour de la lasagne industrielle. Concertation ... Si on va au Quick, qui est de toute façon sur notre chemin pour la Cité de la Musique, on en aura pour 6€50 et on aura du coca. Bref, direction le Quick. Le bruit à l'intérieur est assourdissant : c'est rempli d'enfants. On prend à emporter et on mange sur un muret pas très loin : mieux vaut avoir un peu froid dehors que de devenir sourdes à l'intérieur.

14h30. Interlude Cité de la Musique, détail dans un prochain billet.

16h30. La tête pleine de musiques de films, nous retournons à la Cité des Sciences. Il reste 1h30 avant la fermeture. Direction l'expo Futurotextiles. Après les habitats du futur, ce choix coule de source.



L'exposition n'est pas très grande : je déconseille de vous rendre à la Cité des Sciences juste pour elle : autant combiner avec d'autres. Ne vous détrompez pas : elle est très intéressante. Notre sens du toucher est mis à contribution et l'on fait des découvertes étonnantes : saviez-vous que l'on pouvait faire du tissu avec du marc de café ? Et avec du lait ? Je reste un instant bouche bée devant une vidéo expliquant comment une veste peut améliorer l'équilibre, la position et éviter les courbatures à un cavalier. 


17h. Il nous reste une heure. Le choix se joue entre Des gènes et des hommes et l'expo sur L'Economie. Le premier sujet est plus attractif, mais l'expo est permanente. On se dirige vers l'expo Economie en nous disant que de toute façon, si on ne comprend rien, on s'en rendra compte assez rapidement.




Et là c'est le choc : l'exposition est SUPER intéressante ! L'exposition est vraiment très bien construite pour rendre ce sujet rébarbatif quoi que méga important attractif. Oui n'ayons pas peur des mots : cette expo est la meilleure des quatre que nous avons eu l'occasion de parcourir. On fait les mini-jeux avec passion, nous nous prenons à avoir envie de connaître la suite : "c'est quand qu'ils parlent de la crise ?" Pendant ce temps, la voix monocorde  rappelant que la Cité des Sciences ferme à 18h égrène dans le haut-parleur son terrible compte à rebours. Il est 18h et nous n'avons fait que la moitié de l'exposition. Nous voilà condamnées à revenir avant le mois de janvier de l'année prochaine...


18h. Nous quittons les lieux avant de nous faire sortir par les gardiens et nous nous dirigeons vers l'incontournable librairie de la Cité des Sciences qui, elle, ferme à 18h30. Le compte en banque à sec, je n'achète rien, à regrets parce que différents bouquins (entre autres des Jay Gould, auteur qui sait si bien parler de la théorie de l'évolution, le bouquin de l'expo sur l'économie - pas cher- et quelques autres beaux livres) me font de l’œil  Sinon je me demande si je n'irai pas faire les courses de Noël pour mes nièces et neveu là-bas.

Il est temps de rentrer à la maison, la tête bien pleine et avec l'envie de revenir, comme à chaque visite à la Cité des Sciences... 

A LIRE SUR LE MÊME THÈME ...

10 commentaires:

  1. Très chouette CR ^^ La Cité des Sciences j'y suis déjà allée, c'est vraiment très intéressant, mais c'est long pour tout voir c'est sûr.
    En tout cas les expos donnent bien envie.
    Alors comme ça il existe une veste d'équitation qui évite les courbatures et améliore la position et l'équilibre du cavalier ? OMG trop bien :)
    Le Quick de la Cité je connais aussi, on y va à chaque voyage Paris avec les élèves et quand on y rajoute nos 60 monstres, cela a un goût proche de l'enfer, xd

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui c'est long. Je suppose qu'en y passant la journée y a moyen de faire tout Explora.
      Pour la veste je me suis dit la même chose. Le copyright a été déposé en 2011, laisse tomber ça doit coûter une petite fortune. Avec un peu de bol ça finira par être abordable.
      Pour le Quick, je sais pas comment tu fais pour tenir là-dedans, c'est horrible.

      Supprimer
    2. Oui je n'imagine même pas le prix ^^
      Le Quick ... en fait je me demande aussi comment on fait pour tenir plusieurs jours à s'occuper des monstres 18 H sur 24, Xd
      Le pire c'est qu'on recommence cette année, mdr

      Supprimer
  2. Oh, tu me donnes bien envie de retourner là-bas, ça fait des année depuis la dernière fois ! Et tu donnes bien envie de voir ces expo !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vraiment un chouette "musée". Je prendrais bien le pass mais pour pour le moment j'ai plus de sous.

      Supprimer
  3. Damned, le monde entier va savoir que j'ai mangé au Quick, ma réputation est fiche :P
    (ah tiens faudrait bien que je fasse un billet moi aussi sur nos expos du mercredi)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Huhu, tu y tenais ?
      Oui oui billet, au boulot !

      Supprimer
  4. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer
  5. ça fait un bail que je ne suis pas allée à la cité des sciences. vais peut-être y penser pour cet été tiens car ton billet fait envie :)

    RépondreSupprimer