1 juin 2013

Imaginales 2013 [Galactic Resort S5E6]



Je pensais faire plusieurs billets, vous parler en long et en large de ce week-end, vous montrer des tas de photos ... Il s'avère que j'ai une énorme panne de blog, de lecture, de tout en fait, donc je vais la faire plus brève que prévu.

Aux Imaginales, on m'a demandé si je préférais les Imaginales ou les Utopiales. Autant me demander de choisir entre Le Seigneur des Anneaux et Le Trône de Fer. Non mais, c'est vrai, quoi, vous en avez de ces dilemmes cornéliens ! Les deux ont la même saveur de rêve et d’imagination, de dépaysement et d'aventures, chacun dans un style différent.

Voici un petit aperçu en photos de ces trois jours :

* des tas d'auteurs, dont certains haut en couleurs ...

Gail Garriger

* une magnifique fresque prenant vie au fil des jours. Réalisée par Fabien Fernandez, Élodie Marze, Olivier Sanfilippo et Tiffany Uldry.

Détail de la fresque

* une très belle exposition de Crystal Camprubi

Robe réalisée par Crystal Camprubi

* Un triple dédicace du Calice du Dragon : auteur, traducteur et illustrateur (Lucius Shepard, Jean-Daniel Brèque et Nicolas Fructus), un trio incontournable dont j'admire passionnément le travail.

Dédicace Nicolas Fructus

* Une invasion inopinée d'insectoïdes.

Insectoïdes non identifiés,
 mais d'origine extraterrestre forcément

* Sans compter tous les bons moments (entre chaleur humaine et averses automnales) passés avec Endea, Lhisbei et Mr Lisbei, shaya, Vert, Olya, Lelf et Herbefol, Snow, rencontre fugace de Cerise et passage éclair de Tortoise. Y en a un qui ne fait pas partie de la liste, faute de l'avoir trouvé mais tout de même je le cite : Julien, qui était là quelque part quand on était en train de se demander où il pouvait bien être.

* Quelques acquisitions bien sûr, et un cadeau d'anniversaire, mais j'en réserve la primeur au Dragon de ma Pile à Lire d'ici quelques jours.

Je n'aurai qu'un regret, mais il est de taille, c'est de n'avoir pas été au top de ma forme pour profiter de ce week-end autant que je l'aurais voulu.

A l'an prochain, je l'espère !


14 commentaires:

  1. Mieux vaut du bref que du pas du tout :p
    Effectivement suis d'acc avec toi, les Utos et les Imaginales ce sont de grands moments tous les deux, certes des festivals différents mais qui apportent tout autant niveau sensations et émotions, j'adore les deux pour ma part aussi et j'aimerais pouvoir y aller tous les ans !
    Sinon les photos sont vraiment belles :)

    RépondreSupprimer
  2. JE ne choisis pas : je ne vais nulle part. :p

    RépondreSupprimer
  3. Pour d'évidentes raisons de proximité, je ne peux que pencher vers les Utopiales, mais j'ai bien l'intention de découvrir un jour ou l'autre ces fameuses Imaginales ! Après tout, c'est un peu le pendant des Utopiales côté fantasy, ça ne peut être que bien !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est cool aussi, quoi que fort différent.

      Supprimer
  4. Haaan, trop bien, trop beau!

    RépondreSupprimer
  5. J'ai pris l'habitude de répondre "je préfère les Imaginales, il fait plus chaud" ; mais cette année c'est une position un peu plus difficile à soutenir ^^
    Je suis jalouse, je n'ai pas la dédicace de JDB sur mon Calice ;) J'ai raté Cerise mais j'ai vu Julien (2 fois en coup de vent d’ailleurs).
    Chouette billet en tout cas : même s'il est court il reflète bien l'ambiance qui règne là-bas.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Haha, comme si l'univers l'avait fait exprès juste pour te contredire !
      Pour avoir la dédi de JDB, il a fallu lui courir après à travers toute la bulle aux livres. Vert et moi sommes passées expertes dans cet art difficile qu'est la traque de traducteur :D

      Supprimer
  6. Vous me faites vraiment envie avec vos articles élogieux (et j'aurais adoré rencontré Gail Carriger, j'adore son look so victorian !) ! Et si j'arrive à poser 2/3 RTT, j'irai peut-être aux Utopiales (suivant l'état de mes finances après on séjour à Londres de l'été) !

    RépondreSupprimer
  7. Comme tu le sais sans doute déjà, j'ai eu des soucis de voiture. Arrivé donc à 14h passé au lieu de 9h30, j'étais un peu sur les nerfs, stressé et pressé de rencontrer quelques auteurs avant que tout ne soit remballé. Besoin de me poser. Je vous ai aperçu dans la foule, mais j'ai fait un peu l'autiste, enfermé dans ma bulle en me disant que je vous apercevrais plus tard... C'est raté. D'autant que le dimanche, vous n'étiez plus là. Pour moi, les Imaginales 2013 sont de chouettes rencontres, de bons restos, le plaisir de faire découvrir tout cela à mon amoureuse (qui s'est bien plu) mais aussi beaucoup de frustration : des rencontres ratées, des conférences pas vue, etc. Pas assez de temps pour m'imprégner de tout...Bref, je reviendrai l'année prochaine pour faire mieux. Mais on se verra aux Utopiales. Je prévois d'y aller. Mais au fait, c'est mieux? ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. je comprends tout à fait, ça a bien du vous pourrir la journée. Ce n'est pas grave ce n'est que partie remise. On aura certainement l'occasion de se voir aux Utopiales.

      Supprimer