20 juil. 2013

Bifrost 70 (2013) [AMHA S5E35]


Stephen Baxter fait indéniablement partie de ces auteurs dont je connais le nom et le titre de quelques uns de leurs bouquins. Il fait aussi partie de ces auteurs dont la très effrayante étiquette "hard SF" est collée sur le dos. J'ai donc commencé mon Bifrost en y allant un peu à reculons.

La nouvelle L'invasion de Vénus de l'auteur sus-nommé ouvre le bal.  Des extra-terrestres ont été repérés, voyageant dans notre système solaire. Ces "Arrivants" suscitent beaucoup de questions : faut-il leur envoyer un signal ? Sont-ils pacifiques ? Ont-ils connaissance de notre existence ? Mais pourquoi donc se dirigent-ils vers Vénus, planète connue pour son environnement inhospitalier ? L’enchaînement de l'histoire est diablement intéressant et les réflexions soulevées aussi. Bref, j'ai beaucoup aimé. Ce ne fût malheureusement pas le cas de l'autre nouvelle de Baxter de la revue, que j'ai trouvé pour le moins obscure. Il s'agit de Diagramme du vide, un texte faisant partie du cycle des Xeelees. Pas davantage je n'ai accroché à la nouvelle de Xavier Mauméjean, Les mémos Wayne. Dans un genre tout à fait différent (il sera principalement question de Batman), je n'en ai absolument pas compris la finalité.

Catherine Dufour nous sert une nouvelle policière dans un futur où le schéma classique des relations hommes/femmes a été complètement inversé : La tête raclant la Lune. Nous suivront l'enquête d'Ulalee, femme flic, sur les traces d'une meurtrière en série qui tue ses victimes à coup de morsures de crotale. Le renversement de perspective est plutôt étonnant et la nouvelle bien écrite. Aleph-zéro d'Olivier Caruso est une nouvelle très poétique sur la possibilité d'une infinité d'univers parallèles : "S'il existe une infinité d'univers, alors tout ce que nous pouvons imaginer existe quelque part. Il n'y a plus de différence entre réalité et fiction, entre vrai et faux. " C'est assez vertigineux. Et si l'on imaginait une technologie qui permettrait de mettre ses univers en commun ? Plus vertigineux encore ...

Le dossier Baxter est solide : une interview, un article scientifique signé par Baxter dans lequel il glisse des éléments autobiographiques, un article de fond sur le cycle des Xeelees (prononcer Zili) ainsi qu'une chronologie bien chiadée de tous les écrits du cycle et l'incontournable cahier critique des principales œuvres de l'auteur suivie par une bibliographie complète. Ben voilà, après ça, je dois vous avouer que je me lancerais bien dans la lecture d'un ouvrage du Monsieur. 

Dans Paroles de Libraire, c'est la libraire de Soleil Vert, une librairie spécialisée SF dans le Gard, qui est à l'honneur. L'article Scientifiction nous parle des menaces invisibles : radiations, virus, kryptonique, tous ces dangers invisibles qui nous guettent ...

A LIRE SUR LE MÊME THÈME ...


POUR ALLER PLUS LOIN

Publié en avril 2013 aux éditions Le Bélial'
184 pages.
Illustration de couverture de Manchu
Sommaire complet (toutes les rubriques ne sont pas mentionnées dans le billet).

AILLEURS


4 commentaires:

  1. J'ai moi aussi du retard dans les Bifrost : les n°70 et 71, que je n'ai même pas encore achetés... -_-
    Et je suis en train de lire le n°55, c'est dire... :D

    RépondreSupprimer
  2. Je suppose que tu n'as pas 15 numéros de tout de même, c'est un extra le 55 ? Ca ne me rajeunit pas car le 55, c'est vers cette période que j'ai commencé à les acheter. Ca commence à prendre de la place dans ma biblio.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui oui, c'est un extra sur un auteur qui me tient à coeur : Zelazny.
      Je n'ai commencé les Bifrost que depuis le 68, c'est tout récent chez moi. ;)

      Supprimer
    2. J'avais fait pareil avec Miéville quand j'avais commencé à lire Bifrost :p Bonne lecture, il est chouette celui sur Zélazny !

      Supprimer