23 oct. 2013

Walking Dead 10, Kirman & Adlard [AMHA S5E52]

*** Préambule *** Je spoile toujours mes chroniques de Walking Dead. Je préfère m'intéresser à certains détails de l'histoire qu'à donner simplement mon avis général, qui de toute façon reste le même de tome en tome. Ça m'évite de me lasser de chroniquer cette série. De ce fait, si vous lisez cette chronique, c'est à vos risques et péril.





Le groupe de Rick décide donc de se rendre à Washington avec le groupe d'Abraham. C'est donc sur la route, en camion, en voiture et à cheval que nous rejoignons tout ce petit monde pour ce dixième épisode, qui ne manque pas d'action.

Premier fait étonnant : aucune des personnes du groupe ne meurt dans cet épisode. Simple chance ou efficacité accrue à force d'être en contact avec les zombies au quotidien ? 

On voit évoluer fortement la relation entre Rick et Abraham, respectivement leader de leur groupe et qui se battent pour la place de mâle alpha. Après une tension très forte entre les deux hommes suite à la tentative de suicide de Maggie, partir à la recherche d'armes ensemble les fait se rapprocher : il se racontent les horreurs qu'ils ont vécues et surtout les horreurs qu'ils ont faites. Sont-ils encore des humains ? Ne sont-ils pas en train de se transformer en psychopathes ? Cela dit, celui qui m'inquiète le plus, c'est encore le gamin qui ne s'est pas montré le moins du monde choqué lorsque son père à littéralement éventré le gars qui avait tenté de violer son mioche.

Morgan aussi est très inquiétant. Il a vraiment une tête de cinglé et son comportement avec son fils devenu zombie laisse à penser qu'il a l'esprit dérangé, même si on comprend sa douleur. C'est d'autant plus inquiétant que ce type quand on le voit dans le tome 1 a l'air tout ce qu'il y a de plus sain et d'équilibré. Le gars à surveiller et le reste du groupe ne sera pas d'un autre avis.


Coucou les copains ! Vous partageriez bien un bout de jambon avec nous ?

Du côté des zombies, deux choses importantes :
* On apprend que les zombies peuvent s'affaiblir, à cause de la faim ou de maladie. On n'en saura pas plus cependant, juste des hypothèses que le scientifique du groupe émet.
* On voit une horde géante à l'oeuvre, à laquelle Abraham, Rick et Morgan peinent à échapper, nous offrant une des scènes les plus spectaculaires de la série ( voir au-dessus). Pourquoi ces zombies se sont-ils regroupés là ? Y a -t-il seulement une raison ou Kirkman les a juste placés là pour une séquence d'action ?

Si j'en crois les couvertures des tomes suivants, ils n'arriverons à Washington qu'au tome 12. Espérons que le tome 11 nous réserve quelques surprises intéressantes car les épisodes de "déplacement" commencent à se faire nombreux, depuis le début de la série.

POUR ALLER PLUS LOIN

Publié en 2009.
2009 pour la présente édition chez Delcourt.
Scénario par Robert Kirkman. Dessin par Charlie Adlard. Trames et niveaux de gris par Cliff Rathburn 
Illustration de couverture par Charlie Adlard
Traduit par Edmond Tourriol / Makma
Titre original :  Walkind Dead - What we become
138 pages 

EN LIEN


AILLEURS

Acro, Vert,


CITRIQ

4 commentaires:

  1. Réponses
    1. Oui monsieur. J'ai fini la saison 3, monsieur.

      Supprimer
  2. Maintenant je ferai comme toi, et donnerai mon avis sur chaque tome quitte à spoiler, c'est bien plus intéressant :) (surtout sur une série longue comme ça). J'aime bien qu'on ait des petits détails sur la connaissance des zombies, cela fait un peu avancer le tout :) aaaah, cette double page est magnifique :D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Huhu c'est marrant que tu dises ça, car j'ai une chronique de 5 (oui) en même temps qui attends. J'ai plus que le 11 tout seul et puis 5 d'un coup, mais je trouvais que ça ralentissait et j'avais l'impression de ne jamais pouvoir rattraper mon retard.

      C'est sympa en effet ces infos distillées dans certains tomes, mais bon ça n'avance pas très vite non plus. En tout cas jusqu'au 16 inclus il n'y a plus rien de nouveau. Sauf peut être le fait que les hordes deviennent plus fréquentes, mais ce n'est pas dit explicitement.

      Supprimer