11 févr. 2014

33ème itération, Yvan Bidiville (2012) [AMHA S6E8]



Dans un futur proche, les implants cérébraux permettant d'améliorer les capacités des gens sont devenus monnaie courante ... mais coûteuse. Pendant que les nantis parviennent à suivre les mises à jour hors de prix de leur implant pour rester dans la course, la plèbe, elle, crève de misère car elle n'a seulement pas les moyens de s'en offrir un et du coup d'accéder à des postes plus rémunérateurs. 

Rajoutons à cela que le réchauffement climatique bat son plein, chaleur et déshydratation au programme. Léo Siegfried est un flic implanté de première génération. Il est le cliché du flic alcoolo, drogué mais attachant tout de même. Avec sa partenaire, il est chargé d'enquêter sur les meurtres en série d'employés importants d'un grosse compagnie d'implants cérébraux. Ha oui, et ça se passe en Suisse aussi. 

Le ton est donné dès le début du bouquin : il s'agit de thriller cyberpunk. Hors les clichés du polar qui ressortent beaucoup dans le roman, il y a de bonnes idées. Le modus operandi des meurtres est clairement le truc le plus intéressant du bouquin (et donc je ne vous dirai pas ce qu'il en est).

Le roman se lit facilement et l'intrigue est prenante mais il est assez décevant au final : il manque d'ambition. J'avais déjà ressenti ce goût de trop peu en lisant un autre polar cyberpunk il y a quelques années : Carbone modifié.

J'aime bien le background mais j'ai du mal avec le côté polar et du coup très orienté action et avec les clichés qui vont bien.

POUR ALLER PLUS LOIN

Toutes les infos éditoriales sur Noosfere.

EN LIEN

Carbone modifié, Richard Morgan


AILLEURS

Gromovar,

CITRIQ




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire