7 févr. 2014

Le Dragon Éclectique : cinéma et séries *janvier 2014*

Voici le bilan filmesque et sériel du mois de janvier 2014.

Les notes vont de * (nul) à ***** (coup de cœur). Elles sont bien sûr subjectives.

FILMS

12 (+1 si on compte pour deux les deux parties de  3  Royaumes))  films vus, dont 7 au cinéma. Les affaires reprennent.

Cinéma

Commençons par un hommage. Une pensée pour le cinéma UGC Orient Express qui a fermé définitivement ses portes le 21 janvier dernier. J'aimais beaucoup ce cinéma malgré, et peut-être aussi grâce, à son côté vieillot. Il avait le mérite de diffuser des films déjà sortis des autres salles et des films peu diffusés par ailleurs. J'y ai vu : The Prodigies - le premier-, This must be the place, Les Acacias,  Insensibles, Dead Man Talking, Albator, Mandela - le dernier- et certainement des tas d'autres dont je ne me souviens plus. UGC Les Halles devrait ouvrir prochainement 6 nouvelles salles pour combler le manque causé par cette fermeture. J'espère que la programmation des Halles proposera le même type de films que l'Orient Express et ne va pas nous coller encore plus de salles 3D. Je comprends que ce ciné ne survive pas aux Grands Travaux des Halles -modernité quand tu nous tiens - même si je pense qu'il aurait été possible de faire autrement (entre autre en améliorant l'accès : au fond d'un couloir puant et pas du tout indiqué il fallait connaître son emplacement et avoir envie d'y aller) mais il me manquera. Orient Express le bien nommé, je regretterai le bruit du passage des trains sous mes pieds (Quoique certaines salles du Montparnasse procurent cette attraction également).

**** Le Loup de Wall Street. A la hauteur de mes attentes. J'aime vraiment bien les films du type "grandeur et décadence" centrés sur un personnage, comme Les affranchisBarry Lyndon ou encore Gatsby. Léonardo di Caprio est au sommet de sa forme. Quel acteur ! Sinon je n'ai pas compris comment des gens ont pu dire que Scorsese faisait l'apologie de ce genre de mode de vie dans ce film. Je regrette un peu de ne pas avoir fait de chronique complète sur ce film car il y a beaucoup de choses à en dire. Mais je pourrais être tentée de me procurer le Blu Ray, donc il se peut que ce ne soit que partie remise.

** Belle et Sébastien. Oui ça va bon, pas la peine de vous marrer. C'était mièvre comme prévu. Et neuneu. Et mièvre. Mais cette avalanche (haha) de bons sentiments m'a changé les idées sur le moment.

** Albator. Je me suis endormie. Plusieurs fois. En vrai, j'ai même pas vu la toute fin. J'avoue j'étais crevée, mais ça ne m'arrive jamais de dormir au cinéma. Il y avait quelques éléments intéressants dans le film mais je ne suis jamais arrivée à rentrer dedans.

***** La vie rêvée de Walter Mitty. Première claque de l'année. Ce film m'a beaucoup touchée personnellement, en allant taper un peu là où ça fait mal. J'ai beaucoup aimé cette façon d'insérer très naturellement du texte dans l'image, les paysages (*_*), l'humour. Vraiment un très bon film que je conseille à tous les rêveurs (et aux autres aussi).

**** Mandela : un long chemin vers la liberté. Beau film retraçant le parcours de l'homme. La montée de son engagement dans ce combat pour la liberté, tout d'abord pacifique, la montée de la violence les 27 ans de sa vie qu'il a passé en prison. Beaucoup d'émotions, d'images difficiles. Le plus dur : le pardon, qu'il aura du mal à faire accepter par son peuple.

**** Le vent se lève. Probablement le dernier film du maître du ciné d'animation japonais, Le vent se lève s'adresse à un public adulte (rien de choquant dedans mais je pense qu'un enfant s’ennuiera tout simplement). J'ai beaucoup aimé : les images sont belles, les avions et leur animation somptueux.  C'est intéressant également d'en apprendre un peu plus sur le Japon par ce biais puisqu'il retrace l'histoire de l'aviation japonaise, des années 30 à la Seconde Guerre Mondiale. C'est assez triste aussi au final mais je n'en dirai pas plus.

**** 12 years a slave. Film basé sur l'histoire vraie d'un Noir libre de New York qui se fait enlever et revendre comme esclave. Il le restera 12 ans. On le suit donc tout au long de ces 12 années comme esclave dans des plantations. Une facette de l'esclavage sans doute moins connue que celle des négriers en provenance d'Afrique mais tout aussi douloureuse. Un beau film, à la réalisation très classique toute fois mais qui fait mouche.

Télévision

**** Les 3 Royaumes. Film chinois de 4h40, en deux parties. Épopée à la fois contemplative et pleine de scènes de bataille, paysages magnifiques, une photographie au poil. Beau moment de cinéma et d'esthétisme asiatique.  En fait, je connais tellement mal la Chine, ses coutumes, son Histoire, que j'aurais pu me croire dans un film de fantasy. La thématique en est en tout cas propice au genre : guerres et coalitions au sein d'un pays divisé en trois royaumes ; évidemment il y en a un là-dedans qui voudrait bien diriger tout le monde, tant qu'à faire ...

**** Ponyo sur la falaise. Le fameux dessin animé est passé sur ARTE. Vraiment super chouette et magnifiquement réalisé. Malheureusement, je me suis endormie à 20 minutes de la fin, pour me réveiller en plein dans un docu sur un écrivain italien, cherchant désespérément comment l'histoire avait pu en arriver là. Pas de replay, alors je reste sur ma fin :(

** C'est pas moi, c'est mon tic. Un téléfilm allemand passé  ARTE (oui c'est la seule chaîne télé que je regarde) racontant l'histoire d'une ado de 17 ans atteinte du syndrome de Gilles de la Tourette. C'était gentil mais j'aurais préféré un film plus sérieux (le scénario est totalement improbable).

*** La Traversée du temps. Encore un film d'animation japonais, décidément. Je me demande si je ne commence pas à préférer le manga aux dessins animés classiques type Disney ou Dreamworks dont les scénars se suivent et se ressemblent. La culture japonaise étant tellement différente de la nôtre et je la connais si mal que dès que je regarde un de ces films, je me demande toujours comment ils ont pu penser à un truc aussi bizarre. Une histoire de voyage temporel dont l'héroïne est une lycéenne tout ce qu'il y a de plus banal. Pas de méchant dont il faut se débarrasser. Des amourettes d'ados. C'est frais, ça fait du bien des fois.

***** Virgin Suicides. J'ai profité d'un passage de ce film sur ARTE (en VO siouplé bien) pour le revoir. C'est vraiment un superbe film à voir absolument. J'aime vraiment beaucoup le parti pris de nous raconter l'histoire du point de vue de ce groupe de garçons fascinés par les 5 sœurs, la retranscription de ce milieu familial tellement rigide. Le Monde en parle mieux que moi.

Le mois prochain au cinéma

Robocop (?), Jack et la mécanique du cœur, La voleuse de livres (+++), Pompéi (?), La grande aventure Lego, The Grand Budapest Hotel (+++).
Et vous, vous allez voir quoi ? Que me conseillez-vous d'autre ?

SERIES

Vues ce mois-ci

*** Glee S1. J'ai commencé à regarder cette série parce qu'on m'a prêté la saison 1. Contre toute attente, j'accroche plutôt pas mal, même si je passe un peu sur certaines chansons qui me saoulent. Je trouve à cette série un petit côté caustique et ironique assez attrayant, particulièrement mis en valeur par le rôle du coach des pom pom girls, une espèce de cinglée aux méthodes pour le moins peu orthodoxe. Mr Schue et Rachel semblent bien fades en comparaison. J'aime assez bien également le gay de la bande, tellement gay qu'il en devient improbable.

*** Angel S1. Retour dans le passé. La série passe encore très bien même si le côté "sombre garçon dépressif" d'Angel m'énerve un peu (alors que je kiffais trop à l'époque). Vers la fin de la saison, on sent que Whedon a posé ses pions et qu'il commence à les déplacer. J'aime bien comme il commence ses séries avec très peu de personnages, une intrigue très simple et que la complexité se construit au fur et à mesure.

*** Warehouse 13 S4. La saison 3 se terminait de façon plutôt apocalyptique. J'ai été un peu déçue que cela sorte de cette veine-là rapidement, par un retournement temporel cependant intéressant. C'est assez orienté émotions fortes et relations entre les personnages. La seconde partie de la saison est quant à elle plus calme avec une avancée moindre de l'intrigue principale au profit de recherches plus classiques d'artefacts, hormis les deux derniers épisodes, comme il se doit pour créer un cliffhanger.

Le mois prochain

On prend les mêmes et on enchaîne avec la saison suivante. Mince j'ai rattrapé Warehouse 13. Ce sera donc Glee et Angel à donf, sauf si j'en ai marre. En fait, je commencerais peut-être bien Docteur Who.

22 commentaires:

  1. sacré bilan ciné ! Je regarde pas trop de films à la télé (tendance à être absorbée et distraite par mon environnement direct), mais il faudrait que je les rajoutes à mes propres billets. Les séries, je compte faire des billets à part, le prochain doit normalement être composé de mes valeurs sûres, et dans l'année j'essaierais de faire ressortir les nouvelles pépites qui sortent du lot.
    Je partage ton point de vue sur Walter Mitty (même en ayant vu la bande annonce qui dévoile trop le film à mon gout, qui perd en surprise), le Loup de Wall Street et le Vent se lève. Pas encore vu 12 years a slave, mais ça ne saurait tarder. ^^ Pas vu Mandela malheureusement, peut être lors d'une rediff ciné ou à la télé du coup.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai le même problème de concentration sur les films à la télé, mais je me soigne (après tout j'arrive bien à enchaîner les épisodes deséries :p).

      C'était un très bon mois ciné ^^

      Supprimer
  2. Houla, ça en fait des choses !

    D'accord avec toi sur la qualité de "12 years a slave", "Le vent se lève". Il faut que j'aille voir "Walter Mitty" et "Le loup de Wall-Street" (et aussi "American Bluff" dans les sorties récentes). "Mandela", ce sera sans doute en VOD pour plus tard.

    J'ai aussi "Les 3 royaumes" qui m'attendent sur ma Freebox (hum...) mais je crois que c'est la version courte de 2h30.

    Ça fait beaucoup de choses à regarder tout ça ! Bon, je crois que j'ai un article "zapping" qui m'attend... ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je me rattrape un peu après l'absence des billets mensuels pendant plusieurs mois :p

      American Bluff ne m'attire pas du tout. Y a aussi Dallas Buyers Club qui est très bien, sorti fin janvier.

      Supprimer
  3. Complètement d’accord sur l’absurdité de la polémique concernant le Loup de Wall Street, qui a au moins le mérite d’être sans concessions. Le Vent se lève m’a beaucoup touché par sa poésie, et j’ai aimé le vent de folie qui règne sur Walter Mitty ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Sans concession mais beaucoup d'humour, pour moi c'est un des points forts de ce film.

      Supprimer
  4. Si tu as l'occasion rattrape Philomena, il est très très bien ce film, c'est mon coup de coeur de janvier ^^.
    Sinon vivement Wes Anderson :D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai lu ton billet. Il ne m'attire pas des masses ce film. Peut-être s'il passe sur ARTE XD
      Wiii Wes Anderson ♥

      Supprimer
  5. Holàlà trop de choses à te dire!!
    Le loup de Wall street: Je suis d'accord avec toi, je ne vois pas comment on peut croire que Scorsese "défend" ce type de vie. Au contraire, il en montre l'absurdité et l'inutilité finale. Limite on pourrait trouver ça trop convenu comme critique, car en ce moment c'est un thème très commun que de critiquer l'argent.
    Je voulais voir Belle et Sébastien mais je l'ai loupé...
    J'ai décroché d'Albator aussi. En plus la 3D était horrible dans mon cinéma, on voyait carrément deux planètes à certains moments. XD
    Walter Mitty: Tout pareil. Il m'a vachement fait pensé au Monde de Charlie, d'autant plus que David Bowie se balade musicalement dans les deux. Les deux histoires n'ont rien à voir mais j'ai ressenti sensiblement la même chose. Ça t'a pas donné envie de partir en rando en Islande sur les petits chevaux islandais?
    Moi aussi je me suis endormie devant Ponyo en DVD!!! Hihihihihihihi.
    Les trois royaumes: Hmmmm ce film est juste énorme!! C'est lui qui m'a fait prendre conscience avec précision de mon amour pour la figure du héros.... J'était totalement dingue quand je l'ai vu. En revanche les livres sont illisibles, je n'ai même pas pu lire le premier paragraphe tellement il y a de noms chinois différents et tellement c'est vieillot... (16ème siècle je crois...)
    Hmmmmmmmm la première saison d'Angel!! Avec DOYLE!!! J'adore Doyle. Jte laisse imaginer le désespoir qui y est donc associé.Tu découvres ou tu avais déjà regardé? D'une manière générale cette série est juste énorme, tellement énorme que je me suis parfois demandée si ce n'est pas encore mieux que Buffy (mais quand même, non, parce que Buffy c'est Buffy). Elle ne raconte pratiquement qu'une seule et même histoire du début à la fin et on s'en prend TELLEMENT plein la figure. Est-ce que tu as revu les premières saisons de Buffy avant? Est-ce que tu vas suivre les deux séries en parallèle? Il y a plusieurs cross-over et ça aide de savoir ce qu'il se passe à Sunnydale pour comprendre certaines choses à LA... Holàlà. J'aime tellement comment Wesley évolue dans cette série, et les personnages qui arrivent après sont tellement tellement tellement.......... Joss Whedon est très fort à mes yeux car il les rend plus vrais que nature et complètement inoubliables.

    RépondreSupprimer
  6. Tu n'as pas raté grand chose pour Belle et Sébastien. Rattrapage télé éventuellement. Faut que je voie Le monde de Charlie, j'entends trop de bien. Mais il m'attirait pas plus que ça au moment où il est sorti.
    Haha tu m'étonnes pour le bouquin de Trois Royaumes XD C'est un très très beau film. Je ne sais pas si j'aurais le courage de le revoir toutefois, purée 4h40 tout de même.
    Angel je regardais ça quand j'étais étudiante. Sans avoir vu Buffy avant (que j'ai vu plus tard). J'ai jamais vu la dernière saison alors je rattrape. Je préfère Angel à Buffy. Mais peut-être est-ce parce que je l'ai vue avant, tout simplement ? Je ne pense pas suivre les deux en parallèle, non. Peut être plus tard je reverrai Buffy, quand j'aurai une nouvelle crise de vieilles séries. Y a Ally McBeal que je reverrais bien aussi. Je suis vraiment fan de la façon dont Joss Whedon met en place ses perso dans ses séries et je râle trop que Dollhouse et Firefly aient été arrêtées.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ha je n'ai jamais regardé ses autres séries, mais décidément il faudrait car il est très fort. Et j'apprécie qu'il ait des personnages féminins valables. Buffy a son côté cruche pour renforcer la comicité de la série, mais en réalité elle est pas bête du tout et c'est une vraie leader. :)

      Supprimer
    2. C'est comme Cordelia (en moins pire toute fois) en fait :p

      Supprimer
  7. Aaah, j'ai entendu du négatif sur Le loup de Wall Street :/ Alors forcément, je suis bien contente de lire ton avis.
    Albator, c'était sans moi :) Je ne suis pas une fan des premières heures et il ne me bottait pas. J'avais déjà noté le vent se lève, mais je marque 12 years a slave. Ahah, ça se trouve, c'est un fin alternative de Ponyo sur la falaise :D Je trouve que Virgin Suicides est assez dérangeant.
    Moi aussi j'aimerai bien voir Jack et la mécanique du coeur. Je me tâte pour la voleuse de livres (dont j'ai adoré le livre).
    J'ai vu la saison 1 de Glee (il y a déjà quelques temps) et je me suis arrête au début de la 2 (je crois) je compte sur toi pour me raconter :D
    Je signale aussi que j'adoooore ce genre de billets (mais je crois que tu le sais)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai vraiment adoré Le loup de Wall street. D'ailleurs avec le recul, je lui mettrais bien 5*. La fin alternative de Ponyo, nan je crois pas ... Après avoir retourné le truc dans ma tête et dans mon demi-sommeil, j'y suis pas arrivée. J'ai récupéré le dvd de Vert alors je vais pouvoir regarder la fin hiiiiiiiiii
      Ok pour Glee.
      Je le sais mais ça fait du bien de l'entendre, surtout après 3 mois d'arrêt de la rubrique :p Merci :)

      Supprimer
  8. Ah ben zut, mon commentaire d'hier n'apparaît pas...
    Je reprends (de mémoire) ^_^:
    "La vie rêvée de Walter Mitty": tout pareil, il y a quelque chose de personnel qui se cache sous les images de papier glacé.
    Pour les animés, un peu pareil, j'ai l'impression que c'est parce que ceux-ci couvrent peut-être toutes les tranches d'âges et ne se contentent pas de viser les tout-petits accompagnés de papa-maman, ils jouent sur un merveilleux différent et parfois osent un ton qu'on trouverait trop adulte chez un Disney.
    "Glee": le ton cynique s'est perdu en cours de route, c'est devenu n'importe quoi. moi je regarde surtout pour les chansons par contre (j'adore leurs mash-ups et il y a eu de superbes reprises) mais là, ça ne suffit plus, je ne sais pas si je saurai encore en supporter beaucoup comme les derniers épisodes...
    "Angel", après, ça devient beaucoup plus sombre pour exploser en apothéose lors du final de la saison 5 (qui continue après en comics, mais pas encore trouvé en français - Buffy et Angel sont les seules à être moins chers en français qu'en anglais).

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Blogger fait ça des fois -_-
      C'est très vrai pour les animés ^^ Je pense me tourner de plus en plus vers eux. Dommage qu'il y en a si peu qui passent au ciné en France.
      Je note pour Glee. J'ai commencé la saison 2 et je trouve déjà ça plus gentillet que la une. La méchante prof est moins là et la nouvelle coach de l'équipe de foot est nunuche malgré son physique de camionneuse (ce qui est quand même assez drôle). Tu en es où dans la série ?
      Je ne savais pas qu'Angel avait aussi continué en comic tiens, je vais voir de quoi il retourne :p

      Supprimer
  9. Je suis à jour dans la série mais j'avoue que ça fait deux saisons que je la traîne et que je garde les épisodes pour quand je fais la vaisselle ou des trucs comme ça (pas moyen d'entendre ce qui se dit mais les chansons sont les bienvenues). Des fois, je me demande pourquoi je continue à regarder certaines trucs (comme How I Met Your Mother qui atteint des niveaux de nullité sidérants, "Anger Management" qui n'a plus aucun sens ou "2 Broke Girls" qui a perdu son côté piquant pour devenir juste navrant). Peur de rater quelque chose? Curiosité? Esprit de "collection" (tout voir) pour les séries aussi?
    Et maintenant, Spike aussi a un comics, suite à des événements dans la saison 9 de Buffy. Je l'ai mais je ne l'ai pas encore lu (il faut dire que j'ai aussi décroché de la saison 9)(la question susmentionnée se pose encore une fois ^_^).

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ok je vois. Je verrai les trois premières saisons quoi qu'il en soit (à moins que ça commence vraiment à me gonfler), après je verrai.
      J'ai le même problème que toi : j'ai un très fort esprit de collection, un souci d'exhaustivité ( ce qui me frustre très fort vu que je sais que c'est un combat perdu d'avance). Parfois je me force à lâcher. Je pèse le pour et le contre et je prends une décision. Je suis arrivée à lâcher plusieurs séries comme ça : Misfists, Modern Family, Boardwalk Empire...
      How I met your mother j'aime bien mais heureusement que c'est la dernière saison en ce moment (pas encore commencé à regarder). Il est temps de passer à autre chose.

      Supprimer
  10. Tu me confortes dans mon envie de voir le Loup de Wall Street ! Par contre, dégoûtée, j'ai raté le Mandela, je suis bonne pour le rattraper en dvd ! (Et oui, Glee les trois premières saisons sont pas mal. Pas regardé la suite.)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui trop bien Le Loup de Wall Street. Le Mandela c'est pas essentiel de le voir au cinoche.

      Supprimer
  11. J'ai raté "Walter Mitty" et tu me le fais regretter.
    Je n'ai pas raté "Le vent se lève" par contre et wahou.
    J'ai bien aimé "La mécanique du coeur" en livre, mais je ne sais pas si j'ai envie de le voir en film, surtout que le dessin semble un peu particulier... Par contre, le film Lego a l'air énormissime !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Dommage pour Walter Mitty. Le dessin c'est le seul truc qui a un intérêt dans le fil La mécanique du coeur. L'histoire est hyper convenue je trouve. Il a l'air bien fun le film Lego.

      Supprimer