11 mai 2014

Le Dragon Eclectique : cinéma et séries *avril 2014*

Bilan assez moyen de ce mois d'avril au cinéma. Mis à part My sweet Pepper land, rien ne me semble valoir absolument le détour (sauf Le Retour du Roi en ciné-concert mais ça ne compte pas vraiment vu que pas une nouveauté). Quelques films intéressants mais pas exceptionnels + une grosse daubasse à éviter absolument. Le mois de mai s'annonce du même acabit. Ce n'est pas plus mal car la saison 2 de Real Humans arrive sur ARTE : j'aurai donc quelques soirées occupées sur le petit écran.

Plus d'enthousiasme du côté des séries, par contre, avec du Walking Dead, du Game of Thrones et du Angel au programme.

Les notes vont de * (j'aime pas du tout) à ***** (coup de cœur). Elles sont bien sûr subjectives.

FILMS

Cinéma

*** Dancing in Jaffa. Un professeur de danse de salon revient à Jaffa que sa famille a fui en 1948. Son but ? Faire danser ensemble les enfants Juifs et Palestiniens. Un brin ennuyeux, le documentaire reste assez intéressant et émouvant.

****  My sweet pepper land. Ceci est un western kurde. Oui vous avez bien lu. My sweet pepper land fait partie de ces films qui me donnent à penser que le cinéma peut encore m'étonner. Et ça c'est chouette. Le résultat est littéralement dépaysant sur fond de choses bien connues : un chef de la police (comprendre shérif) qui lutte contre le crime organisé de la mafia local. Contrebande, règlement de compte et histoire d'amour  accompagné d'une musique étonnante et de paysages kurdes qui n'ont rien à envier à ceux du Far-West américain.

* 47 Ronin. Histoire prévisible du début à la fin, la belle esthétique des paysages ne rattrape pas la vacuité du scénario, la vacuité des personnages, la place désastreuse qui est faite à la gent féminine dans ce film. A savoir : la princesse à sauver qui pleure tout le temps, la femme du chef des samouraïs qui pleure tout le temps aussi (par ailleurs vous ne verrez jamais un seul homme pleurer) et la méchante sorcière qui ne pleure pas mais grimace sans cesse dès qu'elle sort une réplique. Passons.

*** Noé. J'hésitais à aller le voir, pour finir je ne regrette pas même si certaines choses m'ont profondément dérangées dans le film. Pour le plus : la première partie qui fait très "fantasy"; les paysages terrestres (oui parce que bon, je ne vous spoile rien en vous disant que par la suite, il n'y a plus que de l'eau); les anges déchus que j'ai trouvés très chouettes (et très fantasy aussi); la scène de la genèse racontée par Noé montrant de fort belles images très semblables à ... la théorie de l'évolution. Pour le moins : la seconde partie, celle qui se passe sur le bateau se transforme en huis clos désastreux, le radicalisme écologiste de Noé met un peu trop à l'avant de la scène le rôle de la femme cantonné à la procréation (et à pleurer. Impression de déjà-vu ? cf. le film ci dessus) ; le retournement de veste de Noé incohérent à la fin : ***SPOILER ON **
je comprends bien qu'il ne soit pas arrivé à tuer les deux bébés. Mais le discours qu'il tient à la fin va tout de même vachement à l'encontre de ses idéaux d'écologiste radical. "Croissez et multipliez". La minute d'avant il voulait éradiquer l'espèce humaine. Il m'aurait semblé plus cohérent qu'il mesure un peu son peuple en leur disant de faire gaffe de ne pas reproduire les mêmes erreurs. ***SPOILER OFF***. Bref, film intéressant, je pense qu'il y a beaucoup à discuter dessus (et d'ailleurs il suscite pas mal de polémiques) mais il y a de grosses imperfections.

*** Night Moves. A mon sens, ce film parle évoque bien plus le problème de la culpabilité que celui du terrorisme écologique. En fait la première partie traite de toute la préparation à l'attentat et la seconde de la culpabilité liée à l'acte. Cela donne une impression d'un film un peu bancal : on n'est plus du tout dans le même propos. Cela dit c'est un film à voir car il dégage une tension monstre et un malaise grandissant dans la seconde partie en particulier.

***** Le Retour du Roi en Ciné-concert. Vraiment trop contente d'avoir pu aller le voir. Après avoir vu La Communauté de l'Anneau, j'a raté Les deux tours car j'étais en Mongolie. Je suis donc ravie d'avoir pu au moins voir le 3, dans lequel il y a une de mes scènes préférées des trois films : l'allumage des balises destinées à alerter le Rohan que Minas Thirith a besoin d'aide. La musique de ces films méritent bien qu'on sorte la CB (ce n'est vraiment pas donné comme séance de ciné) pour l'entendre en orchestre avec le film.

Télévision

**** Certains l'aiment chaud. Ce film était dans ma liste de film à voir grâce à Alys. Je l'ai vu en anglais sous-titré anglais (forcément j'étais en Angleterre). Je l'ai trouvé très sympa et assez étonnant pour l'époque (1959). Les gars qui se déguisent en femmes sont très drôles et même touchants. Satyre de la société et de la place des femmes, drôle et irrévérencieux, ce film m'a fait passer un bon moment. Malheureusement, épuisée par ma journée et mon habituel manque de sommeil, je me suis un peu endormie sur la fin.

*** Veronica Mars. Le film de la série. Après 9 ans Veronica est de retour à Neptune pour aider son ami Logan à se sortir du pétrin dans lequel il s'est fourré : il est accusé du meurtre de sa petite amie. On retrouve Veronica la fouineuse avec sa répartie cinglante et son sens de l'ironie, la police corrompue de Neptune, des théories du complot et les anciens protagonistes de la série. Bref, tout ce qui faisait le charme de la série.

*** Mongol. J'avais vu ce film au cinéma au moment de sa sortie. A l'époque (soit en 2007), il me semble qu'une suite avait été annoncée. Je suppose que le film n'a pas eu le succès escompté car je n'en ai plus entendu parler. Il raconte le début de la "carrière" de Gengis Khan. Le film est beau esthétiquement (quoi que sans personnalité : les giclées de sang copiée-collée de 300 n'étaient à mon sens pas très nécessaires). Le début m'a passionnée, avec une attention décrue en cours de film : trop long, beaucoup de scènes de bataille. Il eut pu être le 3 Royaumes mongol (ok, le film est russe), mais non. Reste sympathique cependant et la musique (du groupe mongol Altan Urag) est à tomber par terre.

**** Kiss Kiss Bang Bang. Beaucoup apprécié ce film dont le personnage principal est une sorte d'anti James Bond. C'est drôle, c'est animé, on se laisse prendre par l'intrigue. Que demander de plus à du cinéma de divertissement ?

Le mois prochain au cinéma

Godzilla. X Men : Days of Future Past. Sarah préfère la course. Le promeneur d'oiseau. The Homesman. Maps to the stars. Le vieux qui ne voulait pas fêter son anniversaire.

Mis à part X Men, Godzilla et Le promeneur d'oiseau, je ne suis pas sûre que j'irai tous les voir. Je suis moyennement enthousiaste, disons.

Et vous vous allez voir quoi ? Que me conseillez-vous ?

SERIES

Vues ce mois-ci

*** Walking Dead S4. La série subit toujours des problèmes de rythme : des fois, on s'ennuie grave. Mais au global j'ai bien aimé cette saison. Enfin surtout la seconde partie. Mais la première aussi pour tout l'aspect organisation du groupe, sauf que j'ai trouvé complètement incohérent de ne pas avoir songé à renforcer les grilles. Ça parait évident qu'un groupe s'installant sur le long terme dans un endroit ne puisse pas se contenter de grillages pour se protéger des zombies : il aurait fallu y mettre des planches en bois au minimum ou des rondins comme les forts de l'ouest américain ou des plaques de métal, creuser des trous, je sais pas. Ça ne m'avait pas choqué dans la BD mais je pense qu'ils restent à la prison beaucoup moins longtemps et que du coup la question ne s'est même pas posée.  Le coup de la grippe m'a un peu saoulé : trop long ***SPOILER ON*** J'ai beaucoup aimé suivre les groupes éclatés après la fusillade de la prison et l'idée de ce jardin d'eden "Terminus" où tous les survivants sont les bienvenus. Même si ça sent le pâté de la marque "trop beau pour être vrai" dès le départ. A la minute où le groupe de Maggie y est arrivé, j'ai été sûre de quoi il retournait. La saison 5 nous en apprendra davantage. ***SPOILER OFF***

**** Game of Thrones S4 E 1 à 4. Redémarre sur les chapeaux de roues. ****SPOILER ON***Je pensais que la mort de Joffrey interviendrait plus tard et j'aurais pu m'en étonner si je n'avais pas été spoilée (ne jamais lire des articles sur Le Trône de Fer tant que vous n'avez pas vu le dernier épisode !). La scène était brillante. ***SPOILER OFF*** Je deviens de plus en plus fan de Daenerys. Je préfère son personnage dans la série que dans le livre, elle me parait beaucoup plus impressionnante. Et puis ses armées et ses dragons font toujours des scènes ébouriffantes qui donnent particulièrement bien sur un écran. La série prend clairement des libertés sur la chronologie des événements ainsi que sur certains événements. A mon avis et même si je ne l'ai pas fait, il est préférable de lire les livres jusqu'au tome 5, même si il est  inévitable que la série ira plus vite que le rythme d'écriture de George Martin.

**** Angel S4. Comme je ne gardais que de vagues souvenirs de cette saison, j'ai pu la regarder sans anticiper tout ce qui va se passer. Cette saison est à la limite du postapo : le coup du soleil qui disparaît, la Bête et puis Jasmine. La fin est WTF de nouveau. Ils sont en train de tomber dans un piège, je le sens. Wolfram & Hart c'est le Mal tout le monde sait ça ; il y a forcément anguille sous roche.

10 commentaires:

  1. Ouh, j'ai noté plein de films. Je n'aime pas trop les westerns, mais tu m'intrigues vraiment. Par contre, je ne regarde pas ces séries.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Celui-là est fort dépaysant. Tu as noté quoi ?

      Supprimer
  2. "Night Moves" va passer en art et essais (c'est-à-dire en séances spéciales souvent après sortie) chez moi, je me tâte, ça m'intéresse mais c'est l'aspect terrorisme écologique qui me donne envie, alors si pas trop...
    J'ai vu hier la bande-annonce du "Vieux qui..." Déjà que le livre ne me tentait pas mais là, ce sera sans moi, je n'ai pas du tout accroché.
    "Kiss Kiss Bang Bang", il faudrait que je le revois, j'avais vraiment beaucoup aimé.
    Et "Angel", aaaaaaah. La saison 5 va loin.

    Moi, j'attends "Tom à la ferme" maintenant, programmé aussi en art et essais (le nouveau programme est sorti hier)(enfin, les deux films que j'ai cités sont les deux seuls intéressants dedans...). Je me tâte pour "Libre et assoupi".

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Cet aspect-là du film m'a paru sous-exploité bon après toute la première partie raconte comment ils s'organisent. mais ça m'a paru être très mécanique comme préparation, avec peu de questionnements sur la finalité et l'intérêt de cet acte.
      Pas vu la bande annonce du vieux ... du coup je vais essayer de la choper avant de décider si je vais le voir.
      Libre et assoupi je l'ai écarté pour je ne sais plus quelle raison.

      Supprimer
  3. Kiss kiss bang bang je l'ai vu au ciné lors de sa sortie. J'en garde une excellente impression, sauf que je ne me rappelle même pas un élément de l'histoire xD. Y'a des films comme ça...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il ne brille pas par son histoire c'est clair, c'est plus le ton et le jeu des acteurs qui marque.

      Supprimer
  4. Tant de choses à dire...
    47 Ronin: Moi, j'y ai trouvé mon compte, il y avait des guerriers, des épées, des chevaux, des créatures et même Keanu Reeves. Pour les persos féminins je ne sais pas quoi en penser, c'est navrant mais ça n'a pas l'air de vouloir changer. Ce qui m'a le plus chiffonnée au final, c'est que le film ait été tourné en anglais.
    Noé: Même ressenti sur le côté fantasy. La chute des anges était superbe et tellement triste. Au final, je ne le reverrai probablement pas mais j'ai apprécié.
    Certains l'aiment chaud: Trop bien, contente que tu aies aimé! Je pense aussi qu'il est très moderne. En fait, plus de regarde de vieux films et plus je les trouve moderne, c'est étonnant.
    Angel: Et la saison 5 qui arrive!! Faudra qu'on parle!! :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ben y a quand même Hunger Games et Divergente, mais bon ça fait peu. Ca changerait si les gens se rebellaient un peu plus. Oui la chute des anges était très belle. Je me demande si ce n'est pas un biais la prétendue modernité des vieux films. N'est-ce pas plutôt que le temps a fait le tri ? On ne regarde sans doute plus les absurdités forcément nombreuses qui ont été commises il y a longtemps. Tu crois pas ?
      La saison 5 d'Angel n'est pas pour tout de suite, j'ai pas mal d'autres trucs à regarder avant.

      Supprimer
    2. Pour la modernité : Oui c'est clair ! D'ailleurs je pense que c'est pareil quand les gens se plaignent que "la littérature ce n'est plus ce que c'était" parce que notre époque n'a pas de géants comme Victor Hugo (ou Zola pour moi !), c'est juste que les nombreuses daubes de l'époque de Hugo et Zola ont été effacées par le temps pour ne laisser place qu'aux chefs d'oeuvre.

      Supprimer
    3. C'est clair ! J'espère que les daubes d'aujourd'hui ne traverseront pas le temps :p

      Supprimer