28 sept. 2015

Défi perso : ces chefs-d'oeuvre que je n'ai pas vus |3615 blogo S7E7|


Cet été, j'ai acheté le Hors-Série du magazine de cinéma Première "100 chefs-d'oeuvre que vous n'avez pas vus". Effectivement, la revue est plutôt efficace : parmi les 100 films cités, j'en ai vu un seul (Idiocracy, qui est effectivement très bien). En cours de lecture, j'ai donc noté les titres des films qui m'intéresseraient.

En voici la liste, accompagnée du synopsis.
  1. Sorcerer (le convoi de la peur), William Friedkin (1978) : Quatre étrangers de nationalités différentes, chacun recherché dans son pays, s'associent pour conduire un chargement de nitroglycérine à travers la jungle sud-américaine…Un voyage au cœur des ténèbres…
  2. Requiem pour un massacre, Elem Klimov (2007) : Pendant la Seconde Guerre mondiale, Fliora, jeune garçon d'un village de Biélorussie occupe par les troupes nazies, s'engage, bien que trop jeune, chez les partisans. Il va découvrir l'amour, la fraternité, la souffrance, la guerre. Grand prix du festival de Moscou juillet 1985
  3. I'm here,  Spike Jonze (2010) : Une histoire d'amour entre 2 robots. Court-métrage disponible sur Youtube.
  4. La mascotte, Steven Spielberg in Histoires Fantastiques (1985) : raconte les mésaventures du vingt-quatrième raid de Jonathan, mascotte de l’équipage d'une forteresse volante. 
  5. L'homme qui voulait savoir, George Sluizer (1988) : Sur la route des vacances, Rex et Saskia s'arrêtent sur une aire d'autoroute. L'homme s'éloigne du véhicule pendant quelques minutes. A son retour, sa compagne a disparu. Fou de douleur, il renonce à sa vie professionnelle et sociale pour se consacrer exclusivement à la recherche de la disparue. Après trois années d'une quête infructueuse, il reçoit une étrange carte postale, dont l'auteur prétend connaître la vérité sur la disparition...
  6. La kermesse des aigles, George Roy Hill ( 1975) : Dans les années 20, le pilote Waldo Pepper se produit dans des cirques volants. Frustré de ne pas avoir volé avec la force aérienne américaine lors de la Première Guerre Mondiale, il s'invente un passé guerrier prestigieux. Son talent pour les acrobaties périlleuses et son ambition le mènent à Hollywood où il doit tourner un film sur cette guerre aérienne qu'il n'a pas faite. Il se retrouve alors confronté à Ernst Kessler, l'as allemand qu'il prétendait avoir combattu.
  7. Préjudice, Steven Zaillian (1999) : Dans les années 1980, au cours d'une émission radiophonique, Jan Schlichtmann, brillant avocat spécialisé dans les procès civils, est apostrophe par Anne Anderson qui lui reproche de négliger une plainte déposée quelques mois plus tôt. Il la rencontre à Woburn, une bourgade du Massachusetts, et apprend que près de trente enfants de la ville sont atteints de leucémie provoquée par deux sociétés qui déversent régulièrement des substances chimiques à proximité de puits d'eau potable. L'avocat décide de défendre huit familles contre les toutes-puissantes sociétés industrielles.
  8. Paperhouse, Bernard Rose (1988) : Petite fille solitaire et rêveuse, Anna découvre qu’elle peut entrer dans un monde parallèle, plus précisément dans une maison qu’elle a dessinée sur une feuille de papier. Les liens entre le monde réel et le monde imaginaire vont se resserrer, et le rêve va petit à petit virer au cauchemar …
  9. Mr Nobody, Jaco van Dormael (2009) : Un enfant sur le quai d'une gare. Le train va partir. Doit-il monter avec sa mère ou rester avec son père ? Une multitude de vies possibles découlent de ce choix. Tant qu'il n'a pas choisi, tout reste possible. Toutes les vies méritent d'être vécues.
  10. La vallée perdue, James Clavell (1970) : En Allemagne au 17ème siècle, la guerre fait rage entre catholiques et protestants. Fuyant le champs de bataille, Vogel découvre une vallée qui a échappée à la folie des hommes et à leurs conflits. Il s'y installe et propose une trêve à la troupe de mercenaires venue y échouer.
  11. Birth, Jonathan Glazer (2004) : Il aura fallu des années pour qu'Anna se remette de la mort de son mari Sean. Aujourd'hui, elle est redevenue une femme heureuse, amoureuse. Elle a rencontré Joseph et s'apprête à l'épouser. Tout va pour le mieux, jusqu'à ce qu'elle rencontre un garçon de dix ans, qui, par le plus effrayant des mystères, semble se souvenir de tout ce qu'elle et Sean ont vécu...
  12. Gallipoli, Peter Weir (1981) : Première Guerre mondiale. Deux amis australiens s'engagent pour aller combattre. Ils se retrouvent à Gallipoli, en Turquie, et y découvrent les horreurs de la guerre...
  13. Peking Opera Blues (Do ma daan), Tsui Hark (1986) : En 1913, la fille d'un seigneur de guerre rejoint un mouvement de libération clandestin et rencontre une chanteuse cupide.
  14. River's edge (le fleuve de la mort), Tim Hunter (1987) : Sur la berge d'une rivière repose le corps dénudé d'une adolescente brutalement assassinée. Dans le lycée voisin, le jeune Samson, se vante auprès de Matt et ses amis d'être le meurtrier. Saouls et drogués, les adolescents se rendent près de la rivière et découvrent que leur ami n'a pas menti. Ils décident, contre toute attente, de protéger Samson, et instaurent une véritable loi du silence...
  15. Pharaon,  Jerzy Kawalerowicz ( 1966) : Évocation de la vie de Ramsès XIII, qui prend le pouvoir à la suite de son père dans une époque difficile, avec une population appauvrie, un système administratif en décadence, une armée en révolte et une caste de grands prêtres puissants.
  16. Lorenzo, George Miller (1992) : Comment, en 1984, grâce à leur pugnacité, Augusto et Michaela Odone sauvèrent Lorenzo, leur fils atteint d'une maladie incurable, l'ALD, qui provoque une détérioration brutale et irréversible du système nerveux.
  17. Babe, le cochon dans la ville, George Miller (1998) : Et voici que Babe, l'unique représentant de la race porcine a savoir conduire un troupeau de moutons, précipité par maladresse le brave M. Hoggett au fond du puits. Le malheureux est désormais immobilisé et Mme Hoggett se dépensé sans compter pour soigner son époux et assurer la marche de la maison. Malgré ses soins, la ferme périclite et la banque la menace d'une saisie. La paysanne décide alors d'engager Babe dans une nouvelle compétition qui leur rapportera l'argent indispensable. Rassemblant tout leur courage, Babe et sa maîtresse partent par la ville.
  18. Punishment Park,  Peter Watkins (1971) : Fable politique inspirée par l'application du McCarren Act, une loi d'exception votée en 1970 à la faveur d'une aggravation du conflit au Nord-Vietnam, autorisant à placer en détention "toute personne susceptible de porter atteinte à la sécurité intérieure". Dans une zone désertique du sud de la Californie, un groupe de condamnés est amené, contre la promesse de leur libération, à traverser le désert à pied, sans eau ni nourriture, pour atteindre le drapeau américain sans être capturés par les forces spéciales armées et motorisées lancées à leur poursuite.
  19. Threads, Mick Jackson (1984) : Une famille anglaise tente de survivre à une attaque nucléaire sur la Grande Bretagne.
  20. Le diable en robe bleue, Carl Franklin (1995) : A Los Angeles en 1948, un vétéran noir de la Seconde Guerre mondiale se retrouve au chômage et accepte l'offre d'un Blanc, Dewitt Albright, à la recherche d'une jeune femme qui se cache dans les quartiers noirs en compagnie d'un gangster. Easy passe la soirée dans un bar en compagnie de Coretta, qu'il raccompagne chez elle et qui est sauvagement assassinée après son départ.
(tous les synopsis viennent d'Allociné)

Je souhaite voir ces films et en chroniquer quelques uns sur le blog. Le vrai défi sera peut-être d'en trouver certains, puisque nombre sont tombés dans l'oubli, voire n'ont même pas eu droit à une sortie cinéma ou dvd sous nos contrées. Je ferai donc ce que je peux. 


24 commentaires:

  1. Hum... me méfie un peu de ce genre de classement. Si ces films ne disent rien à personne, c'est peut-être parce que l'oubli est le meilleur cadeau qu'on puisse leur faire. Franchement, si "Babe un cochon dans la ville" est un chef d'oeuvre, va sérieusement falloir revoir les critères du genre :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ben écoute, je ne me souviens plus de ce qu'ils en disaient, mais ils le vendaient bien. Après, je ne suis pas forcément d'accord pour le fait de tomber dans l'oubli est un signe de mauvaise qualité. Ça peut l'être mais ce serait trop facile. Il y a des films qui gagnent à être redécouverts.

      Supprimer
    2. Oui bien sûr, d'où le "peut-être". En tout cas, si tu nous fais des billets sur ces films qui gagnent à être connus, je serai à l'écoute ;-)

      Supprimer
    3. Quelques uns dans le tas certainement et je place Babe 2 en top list, s'il y a quelque chose à en tirer.

      Supprimer
  2. J'ai trouvé l'intrus : c'est "Babe" !
    À part ça, je connais "Le Convoi de la peur", même s'il me semble ne l'avoir jamais vu (pas en entier en tout cas).

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il a l'air assez terrible ce film et l'histoire de son tournage est impressionnante.

      Supprimer
  3. Voilà un challenge sympathique :) Moi aussi j'ai vu Idiocracy, tiens. Et puis Babe.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il est chouette Idiocracy. En fait j'aurais quand même pu le mettre dans la liste et le revoir :p Je le ferai peut-être.

      Supprimer
  4. C'est un chouette challenge ! :)
    C'est surprenant de voir Babe dedans (mais je ne l'ai pas vu alors qui sait ^^)
    Je n'ai vu que Mr Nobody et j'ai adoré !! :)

    RépondreSupprimer
  5. C'est un chouette challenge ! :)
    C'est surprenant de voir Babe dedans (mais je ne l'ai pas vu alors qui sait ^^)
    Je n'ai vu que Mr Nobody et j'ai adoré !! :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. On verra ! C'est pas celui qui sera le plus chiant à mon avis, au pire ça fait un film divertissant décérébrant. Ok pour Mr Nobody, c'est une bonne nouvelle :)
      (pi arrête de t'acharner sur la touche enter, à chaque fois je crois que j'ai plus de commentaire XD)

      Supprimer
  6. Joli défi perso, qui me ferait un peu peur personnellement. J'aurais peur d'y trouver des chefs d'oeuvre qui le sont pour d'autres que moi... :D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Au pire, je trouve les films nuls, chiants, pas intéressants, j'ai pas spécialement des attentes illuminescentes. Et c'est moins long qu'un bouquin :p

      Supprimer
  7. Joli projet, bon courage pour dénicher certains d'entre eux ^^
    (et moi aussi je tique sur Babe, je propose que tu commences par celui-là :p)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. A noter qu'il s'agit bien de Babe 2, pas du premier (que j'ai vu y a longtemps, je me souviens plus bien). Il a fait un flop au ciné mais les critiques presse étaient élogieuses. Je sais pas si je commencerai pas celui-là :p

      Supprimer
  8. Excellente idée !
    Je n'ai vu que Mr Nobody. J'ai rien compris. Mais depuis que j'ai vu Le tout nouveau testament, je pense que je devrais le revoir. Par contre, Jared Leto est juste incroyablement superbe dans ce film, je m'étais beaucoup pâmée d'émotion.
    Haha excellent Babe. Franchement, si tu le (re)vois et le chroniques, et que tu en dis du bien, je le regarderai.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mince c'est pas rassurant pour Mr Nobody, alors qu'Elessar m'avait donné envie.
      Tu parles de Babe 1 ou de Babe 2 ? car celui que je compte voir dans le cadre de mon défi perso et peut être le chroniquer c'est Babe 2, que je n'ai jamais vu. Je reverrai peut être le premier avant de voir le 2 mais je ne pense pas le chroniquer.

      Supprimer
    2. Hoho ok. Et bien je n'en ai vu aucun, donc disons que si tu chroniques le 2 et dis que c'est génial, je me pencherai peut-être sur le premier. :)

      Supprimer
  9. Ahh c'est toujours sympa ces listes!
    Ici on a repris (avec un couple d'amis, d'ailleurs l'idée vient d'eux-Ah bin tiens avec Eskilax en fait) le top 250 d'IMDB.
    Bon on est arrivé aux environs du 20è (en partant du 1) et on stagne un peu (nos soirées vidéo mutant en soirées restos en cours de route. (#bandedegoinfres)
    On devait regarder "Seven".
    On en a reparlé justement il y a qques temps, se disant qu'on devrait s'y remettre.
    C'est vrai que c'est chouette. Ca te permet de regarder des films que tu n'aurais peut-être pas envisagé de toi-même!
    Bon amusement avec ta liste en tout cas!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui tout à fait, c'est le principe. C'est chouette votre défi, mais ambitieux dis donc, 250 films :p Faut manger moins et regarder plus !

      Supprimer
    2. On ne s'est pas fixé de date pour la fin du challenge :-) C'est déjà ça!
      On devrait manger en regardant (ça on l'a fait, pour la version longue du seigneur des anneaux and co...)

      Supprimer
    3. Tout à fait, la bouffe et les films en plus ça se marie très bien ^^

      Supprimer
  10. Faudra nous faire une petite revue de tout ça une fois vus, parce que perso tout ça me dit pas grand chose... (bon ok, à part Babe mais je l'ai pas vu...).
    De mon côté faudrait que je rattrape des classiques, mais des vieux ! Genre j'ai jamais vu Terminator ou Rocky par exemple... XD

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'était un peu le but du numéro : présenter des films que personne ne connait :p
      Je verrai ce que je peux faire en matière de bilan, mais ça risque de prendre du temps pour que je les vois tous (surtout que je ne vais pas regarder que ça).
      Rattrapage de classiques, j'ai bien avancé là-dedans, j'en ai vu beaucoup assez récemment. Tiens j'ai encore Citizen Kane sous le coude. De toute façon, comme je dis toujours, mieux vaut en retard que jamais.

      Supprimer